17 avril 2024

Les maires ruraux se sont réunis

 ESCALANS Lors de l’assemblée générale de l’association des maires ruraux des Landes, qui s’est tenue à la Ganaderia de Buros, samedi 16 mars, le programme était dense. Trois heures durant, à partir de 9 h 30, les édiles ont écouté le rapport moral, le rapport financier, suivi par les questions diverses. Il a été rappelé qu’en 2023, […] Lire l’article original

 ESCALANS

DSC_0069 (20)

Lors de l’assemblée générale de l’association des maires ruraux des Landes, qui s’est tenue à la Ganaderia de Buros, samedi 16 mars, le programme était dense. Trois heures durant, à partir de 9 h 30, les édiles ont écouté le rapport moral, le rapport financier, suivi par les questions diverses.

Il a été rappelé qu’en 2023, 57 communes ont adhéré à l’association et que 52 ont renvoyé leur bulletin d’adhésion pour 2024.

Le président Benoît Darets a précisé : « Il faut que l’on mobilise encore, simplement pour être davantage représentatif du territoire…. Il ne s’agit pas de concurrencer l’AML, mais d’être complémentaire… »

Suite à l’assemblée générale, a eu lieu la présentation du programme Élu rural relais de l’égalité (érré), car l’AMRF s’est engagée à lutter contre les violences intrafamiliales et les maires ruraux des Landes s’associant évidemment à ce programme.

 Ce programme a été détaillé par le référent départemental Guy Baché, qui a rappelé  que par sa proximité, l’élu communal joue le rôle de « relai » entre les victimes et les structures adaptées, simplifiant son parcours et lui apportant écoute et soutien.

Il a été proposé d’identifier des élus communaux amenés à devenir « élu rural relai de l’égalité » et les nommer par délibération du conseil municipal.

Les responsables des structures adaptées, ont détaillé leurs compétences et leurs actions, notamment les personnes du Centre d’informations sur le droit des femmes et des familles (CIDFF), ainsi que celles de l’Association départementale d’aide aux victimes et de médiation (ADAVEN), et le référent violences intrafamiliales du groupement de gendarmerie des Landes.

Tous ont apporté des conseils pratiques et adaptés, permettant ainsi aux élus d’accompagner et orienter les victimes vers les structures qui conviennent à leur situation. Tous ont convenu qu’ils travaillaient dans le même sens.

Ce fut une matinée très riche pour les maires, leur offrant ainsi les connaissances nécessaires et les moyens pour mieux intervenir auprès des victimes.   

Lire l’article original