1 février 2023

BROCAS-LES-FORGES

ESTELLE-Brocas.jpg

Estelle Deschamps a signé la 27e ivre de la Forêt d’Art Contemporain (photo Jean-Marie Tinarrage)

 

Samedi 12 novembre sur le coup de 11h et après trois années de gestation, Estelle Deschamp a pu se dire que cette fois c’était bien terminé : “Volute”, la 27e œuvre de la Forêt d’Art Contemporain, qu’elle a conçue et réalisée, est implantée à jamais sur le tuc qui dominera un jour l’étang retrouvé des forges de Brocas. En attendant, l’œuvre fait de l’œil au haut-fourneau classé, implanté non loin de là et qui, avant elle, était le phare d’un village industrieux tiré du pastoralisme par des maîtres de forges.

En attendant qu’on remette à ses pieds le miroir qui saura lui dire sa beauté, “Volute” mérite à n’en pas douter une visite comme celle de ce matin suivie par de nombreuses personnes.

Samedi, Estelle a été récompensée pour ses nombreuses heures de recherche précédant celles consacrées à la résolution des problèmes techniques liés à la bonne pratique du “shou sugi ban” (1) ou à la fixation du tuc de sable sur qui tout repose et à partir duquel se développe une vue imprenable sur le site sidérurgique aujourd’hui dévolu au patrimoine, à la culture et aux loisirs.

(1) technique japonaise de brûlage de bois par combustion d’une des faces d’une planche. 

Lire l’article original