14 juin 2024

Des gendarmes encore plus proches des personnes

GABARRET Mardi 23 janvier, à la  salle de la mairie, le commandant Olivier Borriello, chef d’escadron, commandant la compagnie de Mont-de-Marsan et le major Frédéric Klein de la Communauté de brigades de Villeneuve-de-Marsan, ont convié les maires du secteur de Villeneuve-de-Marsan et Gabarret, pour leur présenter le bilan de l’année 2023 et les priorités pour […] Lire l’article original

GABARRET

DSC_0060 (8)

Mardi 23 janvier, à la  salle de la mairie, le commandant Olivier Borriello, chef d’escadron, commandant la compagnie de Mont-de-Marsan et le major Frédéric Klein de la Communauté de brigades de Villeneuve-de-Marsan, ont convié les maires du secteur de Villeneuve-de-Marsan et Gabarret, pour leur présenter le bilan de l’année 2023 et les priorités pour 2024.

 Le major a détaillé l’effectif de la brigade qui compte 14 militaires depuis janvier 2024, dont 12 sous-officiers. Parmi eux, il y a 8 officiers de police judiciaire et un qui est détaché à la Cellule de lutte contre les atteintes aux personnes (Clap), plus deux gendarmes adjoints volontaires.

En 2023, en plus d’un adjudant officier de police judiciaire qui est venu en renfort et qui continue occasionnellement, une quinzaine de réservistes sont venus en complément. Il a été précisé que l’escadron mobile de Mont-de-Marsan a été mis à disposition des militaires dans le cadre de la DARE en fonction de leur disponibilité.

Ces derniers sont employés à faire de la surveillance générale.  La major a présenté les diverses activités, enquête judiciaire, accueil du public, surveillance générale, surveillance réseau routier….

Il y a eu une baisse des cambriolages de 2%. 

La présence des militaires sur les routes et les contrôles routiers ont entrainé 350 verbalisations.

Le nombre de morts sur les routes est passé de  4 en 2022  à 0 en 2023, et de 16 blessés  à 4 en 2023. 

La participation citoyenne a été présentée aux élus, cette participation est une démarche partenariale entre la gendarmerie, les élus et la population, afin d’améliorer la prévention et la lutte contre la délinquance.

Ce partenariat va être mis en place en 2024 en fonction des communes intéressées.

Le commandant a fixé comme priorité pour 2024, en prévention de sécurité, un contact plus important avec les commerçants et la population, l’investissement sur les violences intrafamiliales, et la lutte contre le cambriolage. Le commandant a conclu en rendant hommage à l’action de ses gendarmes car les résultats sur le terrain sont bons.

Lire l’article original