13 juin 2024

460 arbustes à haies plantés

ESTIGARDE Jeudi 8 février, dès 9 heures, Michel Herrero, maire de la commune, ses conseillers municipaux et les membres de l’ACCA ont accueilli les six membres de la Fédération des Landes, ainsi que les 51 élèves du CP au CM2 du RPI Créon-Labastide. Ces derniers étaient accompagnés de l’équipe pédagogique, de parents d’élèves et d’élus […] Lire l’article original

ESTIGARDE

DSC_0048 (22)

Jeudi 8 février, dès 9 heures, Michel Herrero, maire de la commune, ses conseillers municipaux et les membres de l’ACCA ont accueilli les six membres de la Fédération des Landes, ainsi que les 51 élèves du CP au CM2 du RPI Créon-Labastide.

Ces derniers étaient accompagnés de l’équipe pédagogique, de parents d’élèves et d’élus de Créon, ainsi que d’Antoine Lequertier, président du Syndicat scolaire du Bas-Armagnac.

Tous étaient réunis pour participer à l’aménagement d’une parcelle communale, située derrière la mairie et le lotissement.  

Cette plantation de 460 arbustes à haies était financée par la Fédération des chasseurs des Landes.

Cette opération de la Fédération des chasseurs sur ce secteur du Gabardan fait suite à d’autres interventions en faveur de la nature à travers le département. C’est la troisième fois que les élèves du RPI participent, avec beaucoup d’intérêt et de joie, à cette opération.

Durant toute la matinée, les enfants ont planté avec application une dizaine d’espèces différentes. Un investissement pour la biodiversité,  qui servira aux insectes, petite faune,  et fournira aux oiseaux  de quoi se nourrir  en hiver, notamment avec les baies…

Cette matinée de travail dans la nature et d’utilité pour l’environnement a naturellement ravi les enfants et les adultes présents.

Au moment de la pause, l’ACCA  a offert  des boissons et des gâteaux, un moment très apprécié par les pitchouns qui se sont ensuite remis vaillamment au travail.

Le technicien de la Fédération Thierry Bereyziat, a remercié pour sa participation le Sictom du Marsan  qui a offert un camion de compost. 

Lors de son discours, Michel Herrero a rappelé que les chasseurs étaient des gardiens  d’un territoire fragile, puis il a félicité les professeurs de l’école  pour cette belle action pédagogique et le travail de sensibilisation des enfants qu’elles effectuent en classe tout au long de l’année scolaire :   » Ce moment pour les enfants est une image forte  où ils côtoient pleinement la nature et apprennent avec les adultes à la respecter.  »   

Lire l’article original