1 février 2023

Tarification sociale dès janvier à la cantine

ROQUEFORT
conseil municipal

MAIRIE2-Roquefort.jpg

Remplacement des huisseries et ravalement de façade : les travaux seront bientôt terminés à la mairie (photo Jean-Marie Tinarrage)

Le conseil municipal, réuni le jeudi 8 décembre à Maison Derrière Château en raison des travaux à la mairie, a examiné un bon nombre de tarifs communaux sous la direction du maire François Hubert. Le point saillant est la mise en place d’une tarification sociale à la cantine dès le 1er janvier 2023, suite au vote à l’unanimité des élus.

Moïsette Papinot, porteuse du dossier en tant qu’adjointe en charge des affaires scolaires et de l’éducation, a expliqué que depuis 2019, l’état soutient et aide à la mise en place d’une tarification sociale dans les écoles afin de permettre aux enfants des familles les plus modestes de manger à la cantine. Pour cela, dans le cadre de la DSR (dotation de solidarité rurale) à laquelle Roquefort est éligible, l’Etat accorde une subvention de 3 € pour chaque repas facturé à 1 € (ou moins) aux familles dont le quotient familial est inférieur ou égal à 1 000 €. Trois tranches de tarification doivent être proposées et la commune ne doit pas faire de bénéfice.

Ce préalable posé, Moïsette Papinot présentait 3 propositions tarifaires. C’est celle offrant le prix le plus bas (0,70 € le repas) qui a été retenue à l’unanimité par les élus (voir plus loin). Ainsi, 70 familles sur la centaine fréquentant le primaire ou la maternelle, seront aidées avec un prix repas variant de 0,70 à 2,20 € au lieu de 3,30 € pour tous jusqu’à présent. Les repas pris dans le cadre du périscolaire ne sont pas concernés.

Tarifs communaux

Serge Cazenave, premier adjoint en charge des finances, a soumis au vote les nouveaux tarifs communaux. Globalement, une hausse de 6 % a été appliquée. Elle est plus conséquente (montant parfois doublé) en cas de fourniture d’électricité car les communes ne bénéficient pas du bouclier tarifaire (+ 93 % d’augmentation du Kw). On notera que ces tarifs ne s’appliquent pas aux associations locales (gratuit) et que les clubs houses sont uniquement utilisables par les clubs.

Enfin, les élus ont adhéré à la compétence “maîtrise de la demande en énergie” proposée par le Sydec afin de gérer au mieux les dépenses d’ordre énergétiques.

 A RETENIR 

Nouveaux tarifs cantine

Pour un QF (quotient familial) inférieur à 794 €, le prix du repas sera de 0,70 € ; avec un QF entre 795 et 1 000 €, repas à 1 € ; QF entre 1 001 et 1 299 €, repas à 2,20 € ; QF égal et supérieur à 1 300 €, prix inchangé, soit 3,30 €. Le quotient familial est lié au nombre de parts affectées à chaque foyer fiscal pour le calcul de l’impôt sur le revenu. Il sert aussi à établir le montant des prestations sociales.

IMG_8498.JPGZones bleues

À la demande des commerçants, trois zones bleues (stationnement gratuit mais limité dans la durée) seront créées au printemps prochain : place Pijorin, avenue Jean-Lamothe (jusqu’au centre médical) et place des Cordeliers. D’ici la mise en place de cette mesure, des disques bleus, à apposer obligatoirement sur les tableaux de bord des véhicules, seront proposés par les commerçants. Ils indiqueront l’heure d’arrivée afin de permettre le contrôle du respect de la règle. 

Lire l’article original