16 juillet 2024

Qual-e-pref : votre préfecture s’engage pour mieux vous accompagner

Lire l’article original

Depuis janvier 2023, 100 % des préfectures, sous-préfectures dotées d’un centre d’expertise de ressources et de titres (CERT) et de hauts commissariats ont obtenu le label Qual-e-pref, symbole d’une amélioration des services, plaçant l’usager au cœur des objectifs.

Créé en 2018 par le ministère de l’Intérieur et des Outre-Mer, le label Qual-e-pref a pour but d’inscrire l’administration dans une démarche d’amélioration continue.

En janvier 2023, l’objectif ministériel des 100% de préfectures labellisées a été atteint.

En tout, ce sont donc 102 préfectures, ainsi que 17 sous-préfectures labellisées qui ont rempli les conditions nécessaires pour recevoir ce marqueur de qualité.

Quels sont les objectifs du label Qual-e-pref ?

Qual-e-pref s’inscrit dans une démarche qualité.

Elle vise à créer une dynamique d’amélioration continuelle des services, en récompensant les préfectures qui placent l’usager au cœur de leurs préoccupations.

Cela se manifeste plus concrètement par une attention particulière apportée à la relation générale avec les usagers, en améliorant notamment la communication et l’accompagnement de ces derniers.

Quelles sont les exigences auxquelles doivent répondre les préfectures ?

Pour se voir attribuer le label Qual-e-pref, les préfectures devaient répondre aux exigences suivantes :

● Assurer un accueil courtois et attentif

● Réaliser des enquêtes de satisfaction et en afficher les résultats

● Veiller au confort et organiser les temps d’attente

● Valoriser le canal téléphonique avec un standard téléphonique ou un serveur vocal interactif

● Améliorer la communication sur les sites internet

● Accompagner les usagers en difficulté avec le numérique

● Valoriser la communication via les réseaux sociaux

● Maîtriser la qualité et les délais de réponses aux usagers par courriers et courriels

Des engagements sont également déclinés dans les différents services de la préfecture selon leurs missions spécifiques, et notamment en matière d’instruction des titres (cartes nationales d’identité, passeports, permis de conduire et certificats d’immatriculation) de sécurité, de garantie des libertés publiques et du respect des lois.

Lire l’article original