5 octobre 2022

Les habitants auprès de leur “Castagné”

CACHEN

LANGLADE2-Cachen.jpg

Rose Langlade dans le bosquet de pins dont la mise en valeur va se poursuivre, à proximité du lotissement et du “Castagné” (photo Jean-Marie Tinarrage)

Contrainte à ne toujours pas pouvoir présenter ses vœux dans la convivialité Cachenaise, la maire Rose Langlade revient sur l’année écoulée, marquée par “un événement lumineux : la réouverture, le 14 juin, du restaurant et multiple rural “Lou Castagné“. Si certains ont leur chêne, d’autres ont leur châtaignier devenu en quelques mois l’épicentre de la convivialité et de la vie sociale avec, entre autres, la belote dominicale.

Une renaissance d’autant bien venue que 4 nouveaux foyers (dont 2 dans le presbytère rénové et aussitôt loué) se sont installés sur la commune en 2021. Ils bénéficieront bientôt de la nouvelle antenne 4G destinée à résorber la zone blanche en attendant l’arrivée de la fibre en fin d’année ou début 2023.

S’ajoutent aux réalisations de l’année la vente des 4 lots à proximité du “Castagné”, la rénovation de la cantine scolaire, l’adhésion aux villes et villages fleuris pour valoriser le cadre de vie, et le succès des 2 journées citoyennes : une pour le nettoyage de l’église de Guinas et l’autre pour du désherbage manuel dans le bourg.

Mise en valeur

Sur le site du presbytère, l’effort portera cette année sur la rénovation des 2 tourelles annexes, l’aménagement de la cour et la remise en état du mur de clôture. La mise en valeur paysagère du bourg débutera par le bosquet de pins jouxtant l’aire de jeu avec sentier de promenade, aire de gemmage…

Au quartier de Guinas, les dernières finitions du local chasse devraient être achevées pour le printemps sans oublier l’accessibilité de la salle communale (ancienne école). On parlera aussi éclairage public en même temps que réduction de la pollution lumineuse dans le cadre de l’adhésion sollicitée au RICE (Réserve internationale de ciel étoilé), démarche accompagnée par le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne. Enfin, l’entretien et le rafraîchissement des façades des logements communaux seront de mise, de même que l’entretien des chemins communaux.

Mais le vœu le plus cher de Rose Langlade est le retour des festivités et des animations, indispensables au “bien vivre ensemble” sur la commune.

Lire l’article original