1 février 2023

Les élèves sinophiles ont fêté le Nouvel An chinois

GABARRET Une centaine d’élèves de l’Ensemble scolaire privé Saint-Jean Bosco qui suivent les cours de chinois mandarin de Mme Chia-Ying Labadie ont rejoint mardi 24 Janvier leur professeur, pour fêter ensemble le Nouvel An chinois. « Chaque année du calendrier zodiacal chinois de 12 ans, est associée à un animal spécifique. Cette année, nous entrons dans […] Lire l’article original

GABARRET

2023 NOUVEL AN CHINOIS

Une centaine d’élèves de l’Ensemble scolaire privé Saint-Jean Bosco qui suivent les cours de chinois mandarin de Mme Chia-Ying Labadie ont rejoint mardi 24 Janvier leur professeur, pour fêter ensemble le Nouvel An chinois.

« Chaque année du calendrier zodiacal chinois de 12 ans, est associée à un animal spécifique. Cette année, nous entrons dans l’année du lapin, le quatrième signe du zodiaque chinois. Comme tous les animaux du zodiaque chinois, les lapins ont une place unique dans l’histoire, la mythologie et les coutumes chinoises » précise l’enseignante.

« C’est un signe de bon augure. Une personne née sous ce signe est censée être raffinée, subtile et capable de s’adapter à son environnement » ajoute Mme Labadie. Depuis 2012, la langue la plus parlée dans le monde et la plus utilisée sur Internet, le chinois mandarin, est enseignée dès le CM2 et ensuite au collège et au lycée du groupe scolaire de Gabarret. 

« L’apprentissage du chinois mandarin est peu répandu en France, c’est dommage, car apprendre le chinois mandarin à nos enfants, c’est comprendre une culture millénaire dont le dynamisme économique est suffisamment souligné par les médias tous les jours » ajoute Aubert Cruchon. C’est donc dans le réfectoire richement orné de calligraphies chinoises toutes réalisées au pinceau par les élèves, que madame Labadie a distribué à chaque élève sinophile le cadeau traditionnel offert en Chine : l’enveloppe rouge, « hongbao » qui porte bonheur.

Chaque élève a reçu son enveloppe rouge à deux mains, signe de politesse et de respect vis à vis du professeur tout en disant merci  « xièxie » dans la langue.

Lire l’article original