26 novembre 2022

Les boléros ont été remis aux pitchouns

GABARRET Samedi matin, les arènes ont de nouveau vibré grâce à l’initiation aux arts taurins, avec un nombre important d’enfants de 5 à 12 ans. Dès 10 heures, les pitchouns étaient au centre des arènes avec Lou Jan de Buros qui, juché sur ses échasses, allait les initier aux premiers écarts avec cacahuète et de […] Lire l’article original

GABARRET

DSC_0033

Samedi matin, les arènes ont de nouveau vibré grâce à l’initiation aux arts taurins, avec un nombre important d’enfants de 5 à 12 ans.

Dès 10 heures, les pitchouns étaient au centre des arènes avec Lou Jan de Buros qui, juché sur ses échasses, allait les initier aux premiers écarts avec cacahuète et de grosses chambres à air à écarter puis à sauter.

Avant ces exercices sportifs qui ont valu aux enfants des vifs applaudissements, les pitchouns, sous le regard admiratif des adultes, ont revêtu officiellement les boléros qu’ils avaient faits avec les résidents de l’Ehpad et grâce au projet des élèves BTSA « gestion forestière » du lycée de Bazas, Armel Sanques d’Escalans, Bastien Barros de Gabarret et Pablo Lazarro de Saint-Gaudens.

Le public a ovationné ces trois lycéens qui, par cette initiative, ont fédéré les aînés et les pitchouns.

La matinée s’est prolongée avec les adultes qui, vaillamment, ont affronté les coursières pour la traditionnelle cocarde des amateurs puis par le spectacle humoristique offert par les membres de la Peña Alegria .

Après deux années de vaches maigres dues au Covid, les gabardans, curistes, vacanciers et festayres des villages voisins sont venus très nombreux, ne voulant pas manquer ce moment festif dont ils gardaient de très bons souvenirs.

À cette occasion, les gradins des arènes ont été rapidement peuplés par un public de tous âges.  

Lire l’article original