5 décembre 2022

LANDES D’ARMAGNAC

CIASHOMMES-Landes d'Armagnac.jpg

Didier Dijoux, Florian Lenoir et Sébastien Greteau, les trois hommes du CIAS des Landes d’Armagnac (photo Jean-Marie Tinarrage)

Ils sont trois hommes (et 55 femmes) à travailler au centre intercommunal d’action sociale (CIAS) des Landes d’Armagnac.

Sébastien Greteau, responsable du Relais des solidarités mis en place dans le cadre de la Charte de solidarité avec les aînés, répond depuis septembre 2019 aux nombreux appels téléphoniques concernant des problèmes d’ordre administratif comme les dossiers APA (allocation personnalisée d’autonomie). Il se déplace aussi chez les particuliers pour évaluer les aménagements nécessaires à un maintien à domicile.

Florian Lenoir est entré au CIAS en novembre 2021 comme aide à domicile sur Gabarret-Parleboscq. Ménage, toilette, garde malade structurent son quotidien avec, comme première mission, de rassurer les bénéficiaires qui s’attendent à voir arriver une femme. Mais avec sa gentillesse et sa faconde il s’adapte à toutes les rencontres : “ça va vite mieux et ils sont contents de me voir“.

Dernier embauché, Didier Dijoux a rejoint le CIAS le 20 juin dernier. Il intervient sur le secteur Roquefort-Lencouacq pour le portage des repas et l’aide à domicile. Chaque jour, de 7H30 à 13H, il fait sa tournée de 145 kilomètres pour livrer les 42 plateaux (le double le jeudi et le vendredi pour les repas du week-end). Puis il endosse sa blouse d’aide à domicile pour du ménage ou du dépannage.

Pas de métier “genré”

Trois hommes pour qui il n’est pas de métier “genré”, même si parfois ils peuvent se sentir un peu seuls ! Pour la directrice Chrytèle Rabe, les candidatures masculines ne sont plus l’exception et ne posent aucun problème.

Tout comme les femmes, les hommes passeront une semaine d’initiation sur le terrain en doublure avec des collègues tout en suivant des formations sur le secret professionnel ou la sécurité.

Un poste est d’ailleurs à pourvoir sur Roquefort, femme ou homme, bien évidemment.

> Contact : 05 58 45 58 85 ou contact@ciasla40.fr

Lire l’article original