7 décembre 2022

BELIS – PARC NATUREL REGIONAL

JOURNUIT6-Bélis.jpg

Passionnante identification des rapaces nocturnes sous la conduite d’un animateur nature du Parc (photos Jean-Marie Tinarrage)

Superbe soirée ce samedi 15 octobre à l’occasion du Jour de la nuit, manifestation nationale pour la préservation de la biodiversité nocturne, du ciel étoilé et des économies d’énergie. Coordonnée nationalement depuis 2009 par l’association Agir pour l’environnement, et relayée localement depuis 2015 par le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, elle a été ouverte par la maire Marylène Renaud entourée par Yan Bouffin, vice-président de la CCCHL, et Yves de Angéli, président de l’ANPCEN (1).

Puis les quatre-vingts participants (dont pas mal d’enfants) étaient répartis en divers ateliers, tous passionnants et fort appréciés. La balade sensorielle en nuit noire au départ du Saint Georges et son dragon de compagnie (22e œuvre de la Forêt d’Art Contemporain), permettait d’éveiller et développer l’ouïe et le toucher. Plus loin, un théâtre d’ombres pour petits et grands, traitait des dangers de la pollution lumineuse à l’endroit de la faune.

Chemin de lumière

JOURNUIT3-Bélis.jpgJoli succès aussi pour les rapaces nocturnes dont on pouvait apprendre à identifier les proies à partir des ossements contenus dans leurs pelotes de réjection, microscope à l’appui. Si les nuages ont perturbé l’observation des étoiles, le diaporama d’Yves De Angéli a un peu atténué la frustration.

Plus terre à terre, le tourin offert par la commune a rassemblé les participants qui ont ensuite suivi le chemin de lumière jusqu’au ciné-concert. Sur fond d’images rondes, entre rock psychédélique et dream-pop, la Compagnie des Musiques Télescopiques a enchanté le public et mis un terme à ce remarquable Jour de la nuit.

Une animation qui a séduit un public familial et intéressé, dans un village sensible aux enjeux de demain. Élus et habitants se sont retrouvés autour d’une thématique transversale portant sur des questions d’aménagement, de culture, de biodiversité et de qualité de ciel. Et ce au moment où le Parc s’apprête à déposer son dossier de candidature au label RICE (2) : la nuit a porté conseil !

(1) association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne 
(2) réserve internationale de ciel étoilé

UN VILLAGE REFERENCE

ACCUEILJDN-Bélis.jpg

Madame la maire, Marylène Renaud, a accueilli les 80 participants à la tombée du jour pour partager une mémorable soirée.

Comme le précisaient Yan Bouffin et Yves de Angéli, Bélis est le village référence (labellisé 3 étoiles par l’ANPCEN) en matière d’éclairage public, tout juste remis à niveau dans le cadre des travaux de réaménagement de la traversée du bourg.

Ce “Jour de la nuit” était donc l’occasion rêvée pour présenter le travail d’étude et d’installation réalisé par le Sydec. Une opération conforme aux critères du label RICE (réserve internationale de ciel étoilé), avec un doux halo orangé dirigé vers les passants empruntant la route ou les trottoirs “et non pas vers le petit peuple du ciel” comme précisé par Marylène Renaud.

Un éclairage respectant la biodiversité des frondaisons, des haies, des ruisseaux et des jardins” dont les lampadaires, moins puissants et moins énergivores que les précédents, s’éteindront néanmoins à 22H30 pour se rallumer à 6H du matin, comme cela se pratique ici depuis 12 ans. 

Lire l’article original