6 décembre 2022

Deux univers artistiques à découvrir au Temple des bastides

LABASTIDE D’ARMAGNAC

EXPOTEMPLE-Labastide.jpg

José Revenga et Kami Kakushin, deux mondes à découvrir au Temple des bastides jusqu’à la fin  du mois (photos Jean-Marie Tinarrage)

Jusqu’au mercredi 27 juillet, deux univers sont à découvrir au Temple des bastides. Le premier, très proche de nous, scrute et met en beauté les détails de notre quotidien en empruntant à une seule technique.

IMG_7972.JPG“Éclectisme et pastel sec” est le titre retenu par le Landais José Revenga, garde forestier, qui a aujourd’hui retrouvé son village natal de Sabres tout autant que Labastide d’Armagnac, où il a brillé à 4 reprises au concours de peinture. Si le temps a passé, il n’a pas terni son regard toujours aussi vif au-dessus de sa moustache malicieuse. Au-delà des pointes d’humour qu’il glisse dans ses œuvres, cet autodidacte, doté d’un véritable don pour le dessin, fait aujourd’hui dans l’hyperréalisme, peignant des tableaux emballés dans du papier kraft froissé et entouré de ficelle. Saisissant !

IMG_7970.JPGKami Kakushin emprunte au Japon son nom de scène après y avoir trouvé sa motivation et puisé son inspiration. C’est un univers abstrait, imprégné de science-fiction, qu’il représente dans ses acryliques et qu’il confirme à travers ses drôles de sculptures à base de jouets plastique qu’il détourne en vaisseaux spatiaux comme pour fuir le monde d’aujourd’hui menacé par la main mise des écrans.

> À voir du mardi au dimanche de 15H30 à 18H30, en présence des artistes le mercredi. Entrée libre.

PROCHAINE EXPOSITION

Du dimanche 31 juillet au dimanche 28 août : “Les intemporelles“, par les artistes Thérèse Hamard Cupif, Sophie Martin Dussel et Léna Massart. Vernissage le samedi 30 juillet à 18H30.

Lire l’article original