1 février 2023

Cantine à 1 euro

GERS « Cantine à 1 euro » : le Département re-alimente le pouvoir d’achat des familles gersoises Alors que les crises sociales se succèdent, que les prix de l’énergie explosent, et que les familles voient leur pouvoir d’achat se réduire, Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers, a annoncé en Novembre, une réduction du prix […] Lire l’article original

GERS

« Cantine à 1 euro » : le Département re-alimente le pouvoir d’achat des familles gersoises

Alors que les crises sociales se succèdent, que les prix de l’énergie explosent, et que les familles voient
leur pouvoir d’achat se réduire, Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers, a annoncé en Novembre, une réduction du prix des repas des collèges.

Depuis le retour des vacances de la Toussaint, le prix des repas des collèges publics du Gers est abaissé à 1€, soit une économie de 2€25 par repas, par élève, pour les familles.

Face à la baisse continue du pouvoir d’achat des familles gersoises, et à l’approche des fêtes de fin d’année, le dispositif « Cantine à 1 euro » est reconduit pour le mois de Décembre, pour les près de 6 000 collégiens qui bénéficient actuellement du service de restauration scolaire dans le Gers.

Le Mot du Président

« À l’heure où le pouvoir d’achat des familles gersoises ne cesse de diminuer, j’ai pris la décision de renouveler ce dispositif exceptionnel. La crise sociale en France entraîne de nombreuses difficultés. Je refuse que les familles soient dans l’obligation de faire l’impasse sur un repas afin de pouvoir régler les factures de la restauration scolaire. Il est hors de question pour moi de laisser un jeune déjeuner un sandwich à l’extérieur d’un établissement en raison d’un manque financier des familles, violente réalité. J’ai d’ailleurs pu constater une hausse des inscriptions dans les cantines des collèges pour le mois de novembre depuis la mise en place de ce dispositif. Avec le renouvellement de cette aide, la collectivité assumera un coût supplémentaire de 150 000 €, pour une économie journalière par parent d’élève, de 2,25€. Cette mesure se veut significative sur les fins de mois des familles les plus modestes. » – Philippe Dupouy, Président du Département du Gers.

Lire l’article original