3 décembre 2022

Campagne d’Armagnac en travaux

CAMPAGNE D’ARMAGNAC Mardi après-midi, à la mairie de Campagne d’Armagnac, Claude Vettor, maire de la première adjointe Martine Montaut et son troisième  adjoint  Jacques Bertolotti, a présenté les troisièmes changements survenus dans sa commune et les grands travaux qui vont être réalisés très prochainement : «  Notre conseil municipal dans l’ombre de la  Covid 19 a […] Lire l’article original

CAMPAGNE D’ARMAGNAC

Claude Vettor, Jacques Bertolotti et Martine Montaut, à la RD 30

Claude Vettor, Jacques Bertolotti et Martine Montaut, à la RD 30

Mardi après-midi, à la mairie de Campagne d’Armagnac, Claude Vettor, maire de la première adjointe Martine Montaut et son troisième  adjoint  Jacques Bertolotti, a présenté les troisièmes changements survenus dans sa commune et les grands travaux qui vont être réalisés très prochainement :

«  Notre conseil municipal dans l’ombre de la  Covid 19 a travaillé sans relâche à améliorer le quotidien et le paysage du village. »

L’épicerie ambulante et les divers travaux réalisés

Après avoir rappelé que courant 2021 une épicerie ambulante passe tous les lundis vers 9 h 45 pour servir les personnes ne pouvant se déplacer vers les centres commerciaux des alentours, le maire a présenté  plusieurs projets de réfection et d’aménagements :

« Nous avons réalisé la réfection de la toiture de l’ancienne école, l’aménagement et la pose de jeux pour enfants et d’un multisport pour redonner un sens au terrain de tennis inutilisé depuis longtemps pour la joie et le plaisir des plus petits aux plus grands. »

L’adressage

Claude Vettor a ensuite abordé l’année 2022 qui va être une année particulière et surtout de grands travaux :

«   Le conseil municipal s’est penché sur la mise en place de l’adressage. En parler paraissait simple mais ledit adressage demande le respect de règles très précises pour l’identification des futures adresses sur nos réseaux et notamment de secours aux personnes. D’ici quelques jours, les habitants recevront un courrier avec leur nouvelle adresse et tout ce qu’ils doivent savoir au sujet des formalités de changement d’adresse. Le maire sera évidemment présent pour les accompagner. »

Les travaux   pour l’eau potable

Le maire a ensuite rappelé que depuis le mois de janvier, le remplacement des conduites d’eau potable de la route du château d’eau jusqu’à la route menant à Cutxan, a été réalisé :

La pose de nouveaux compteurs sur le trajet se fera plus tard. Le montant de ces travaux s’élevant à 271 639, 20 euros TTC  est pris en charge par le SETA, notre syndicat d’eau. »

Le grand chantier  de la RD 30

« À partir du 15 mai, après avoir fait valider toutes les exigences administratives et réglementaires qui nous étaient dues, les travaux d’aménagement et d’accessibilité de la RD 30 traversant le village vont commencer. Cela va occasionner certains désagréments aux riverains mais ce chantier est important en termes de sécurité et d’accessibilité, la rue devenant trop dangereuse par le trafic routier toujours plus important au fil des ans.

La réalisation débutera par le remplacement de l’ancien réseau d’eau potable associé à une extension du réseau des eaux usées sur le bas du village et la création du réseau d’eaux pluviales enfouit selon la réglementation en vigueur.

S’en suivra à partir du mois de juin l’aménagement des trottoirs avec mise aux normes pour l’accessibilité des personnes présentant des difficultés de déplacement et la réfection de la voirie avec l’installation de chicanes, plateaux et écluses pour réduire la vitesse selon les obligations de sécurité routière dans les traversées de village par une départementale.

Enfin vers la fin de l’année l’agencement paysager de la traversée allant du parking à l’entrée route d’Eauze et jusqu’au pont sortie Estang, sera réalisé. »

Avant de remercier la secrétaire de mairie qui a pris sa retraite et présenté la nouvelle secrétaire, le maire a présenté le coût  de ces travaux de la traverse RD 30 du village

Coût des travaux

« L’ensemble de ce projet de la traverse RD 30 du village d’un budget global de 1.462. 400 euros TTC est financé par le SETA à hauteur de 296. 400, 00 euros, les  1. 166.000, 00 euros TTC restant à la charge de la commune sont financés par des fonds propres, des aides de l’État, du Conseil départemental, de la Région et du syndicat d’Électrification, permettant ainsi de ne pas peser sur la fiscalité communale. »

Le maire a insisté sur la sécurité des habitants :

«  Cette réalisation semble onéreuse mais la sécurité de nos habitants est primordiale et avec le soutien des différentes aides le conseil municipal a pu faire ce choix-là.

Le conseil municipal espère que la population et les usagers de la route auront la patience qui leur est demandée pendant la durée des travaux qui, nous l’espérons, seront bouclés en fin d’année. »  

Lire l’article original