5 décembre 2022

Au petit-déjeuner de l’emploi

ROQUEFORT – LANDES D’ARMAGNAC

EMPLOI-Landes d'Armagnac.jpg

Nicolas Larrieu, directeur de Pôle emploi, a brossé le tableau de l’emploi dans les Landes d’Armagnac (photo Jean-Marie Tinarrage)

Le mardi 20 septembre, l’AST (Association Solidarité Travail) a organisé un petit-déjeuner de l’emploi à destination de ses bénévoles de l’antenne locale et de ses partenaires. Si seulement 2 demandeurs d’emploi y ont assisté, cette initiative a néanmoins permis un échange d’informations et d’expériences éclairant un peu mieux le chemin de l’insertion.

Entre café et viennoiseries, Nicolas Larrieu, directeur de Pôle emploi, a fait le point pour les Landes d’Armagnac où, fin juin, on dénombrait 756 inscrits (52 % de femmes). Un chiffre en baisse de 8,6 %, tout comme au niveau départemental. Majoritairement, ces demandeurs d’emploi ont entre 26 et 49 ans et sont en recherche depuis moins d’un an. Si 17 % n’ont aucune formation, 49 % ont un niveau bac et plus.

Sur ce territoire, 30 % des emplois sont industriels, soit plus que la moyenne landaise (20 %) ou régionale (17 %). Le secteur de la construction est également “surreprésenté” avec 15 % des postes (11 % dans le département). Mais on constate aussi que sur l’ensemble des embauches, hors intérim, la part des contrats durables (CDI et CDD 6 mois et plus) est de 15 % contre 22 % dans le département.

Les freins à l’emploi

Pour Nicolas Larrieu, le premier frein à l’emploi est l’exclusion numérique, les demandeurs n’ayant pas d’ordinateur ou ne sachant pas l’utiliser malgré la présence de conseillers numériques dans les Maisons France Services où Pôle emploi tient des permanences. Plus étonnant, le deuxième frein est lié à l’état de santé (moins bon que la moyenne départementale) et le troisième au manque de moyens de transport (mobilité).

Enfin, et comme le rappelait le directeur, les métiers les plus recherchés par les demandeurs d’emploi du territoire relèvent des services à la personne : services domestiques et assistance auprès des enfants. Parallèlement, un tiers des recrutements en Landes d’Armagnac proviennent de l’agriculture et l’agroalimentaire, soit 3 fois plus que dans le département.

 EMPLOYEUR SOLIDAIRE 

AST est un employeur solidaire qui propose aux demandeurs d’emploi des Landes d’Armagnac des missions auprès des particuliers, des entreprises (E2I) et des collectivités (Ardits) et qui assure aussi l’accompagnement des bénéficiaires durant 24 mois en travaillant surtout sur la valorisation des compétences de chacun. Nous n’avons pas toutes les solutions mais nous avons de nombreux partenaires pour nous aider“.

Pour aller voir AST-E2I (3 rue Alphonse Castaing ; tel 05 58 75 16 95), il n’est pas obligatoire d’être inscrit à Pôle emploi. 

Lire l’article original