15 juillet 2024

Une Commandante intervient pour l’ Opération classe de défense au féminin.

GABARRET À l’occasion du challenge Mars@Hack 2023, au mois de mars,   suite à  cette intervention  auprès des élèves BAC PRO CIEL (Cybersécurité, Informatique et Réseaux) du   lycée professionnel Saint Joseph , la commandante du Centre d’expertise CYBER de la BA118,   a rencontré les élèves des deux classes de troisième «   Classe Défense et Sécurité Globales » […] Lire l’article original

GABARRET

DSC_0062 (7)

À l’occasion du challenge Mars@Hack 2023, au mois de mars,   suite à  cette intervention  auprès des élèves BAC PRO CIEL (Cybersécurité, Informatique et Réseaux) du   lycée professionnel Saint Joseph , la commandante du Centre d’expertise CYBER de la BA118,   a rencontré les élèves des deux classes de troisième «   Classe Défense et Sécurité Globales » (CDSG) du collège Saint-Jean Bosco.

Cette rencontre faisait suite à la journée internationale des droits des femmes.  Elle s’inscrivait pleinement dans la convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif. Ces rencontres contribuent à la transmission d’une culture de l’égalité, la lutte contre les stéréotypes de genre et au développement de l’ambition scolaire notamment des jeunes filles.  

Aubert Cruchon, directeur de l’établissement scolaire a présenté la Commandante Claire, qui intervenait dans le cadre de l’Opération classe de défense au féminin.

Claire est venue témoigner de son parcours auprès des jeunes adolescentes et adolescents  à une époque où ces jeunes se posent des questions sur leur orientation.

La Commandante a captivé les collégiens durant 1 h 30, en détaillant son parcours scolaire à l’école des pupilles de l’air de Grenoble et en  enrichissant  son témoignage d’anecdotes de relations  humaines.

À 15 ans, elle entrait   dans l’univers scolaire militaire  qui fut pour elle une grande découverte profitable pour son épanouissement, notamment grâce à la vie en collectivité, les rencontres avec les aînés des promotions précédentes, les amitiés et le cadre idéal dans lequel elle a vécu durant toutes ces années de lycéenne.

Après l’obtention de son BAC scientifique, Claire a poursuivi ses études toujours dans le cadre des établissements de défense de l’armée de l’air et de l’espace.

Les heures de travail et  de sport,  les concours qu’elle a passés, la poursuite de ses études à l’école militaire de formation des officiers de l’armée de l’Air, les traditions, la camaraderie et l’esprit d’équipe , ainsi que ses études  à l’étranger  et l’obtention de son diplôme d’ingénieur furent détaillés  d’une manière simple et bien adaptée aux élèves de classe de 3.

Pour compléter son intervention et la rendre plus attrayante pour les adolescents, Claire a projeté sur un grand écran  les photographies  des différentes époques de sa formation, dont ses études  « systèmes d’informations et de communications dits de projection »,puis enfin les missions passionnantes avec la gestion de femmes et d’hommes, ainsi que la gestion du matériel aussi bien à l’unité que sur  le terrain.

Ses objectifs   sont toujours de fournir à tous les détachements, les moyens de communiquer. et dans les meilleures conditions d’interventions pour ses hommes et femmes qui travaillent dans son équipe. 

Des missions dans tous les lieux et par tous les temps ont été données en exemple, ainsi que la logistique et la vie au quotidien dans ces situations ont été présentées.

Avec ses diplômes, son professionnalisme , depuis 2016, Claire est commandante  au sein  de la cybersécurité de l’armée de l’air et de l’espace. Elle commande au Centre expert   cyberprotection à la base 118 où à la tête d’une équipe de 23 spécialistes, elle assure la protection des systèmes.  

Les adolescentes et  adolescents très attentifs à l’intervention de Claire, ont évidemment pris de nombreuses notes, puis ils lui ont posé des questions sur les motivations de son engagement :

«  Je ne voulais pas m’ennuyer, et souhaitais découvrir pas mal de choses.  Mon père était militaire, les missions me plaisaient et j’avais la volonté de me mettre au service de mon pays… »

Et par la même occasion avec cette intervention, Claire s’est mise au service des jeunes pour leur  orientation et également  par son expérience a témoigné  sur l’égalité professionnelle femmes et hommes.

DSC_0050 (11)

Lire l’article original