22 février 2024

Un super dîner débat à l’Ehpad

GABARRET Mercredi en soirée, à la salle de restauration, les résidents des Ajoncs, des membres de leur famille, le personnel et des membres du Conseil d’administration se sont retrouvés pour découvrir une nouveauté proposée par l’établissement, « un dîner débat ». Pour cette première soirée, Sandrine Laborde, directrice de l’Ehpad de Gabarret, avait choisi comme thème « […] Lire l’article original

GABARRET

DSC_0021 (33)

Mercredi en soirée, à la salle de restauration, les résidents des Ajoncs, des membres de leur famille, le personnel et des membres du Conseil d’administration se sont retrouvés pour découvrir une nouveauté proposée par l’établissement, « un dîner débat ».

Pour cette première soirée, Sandrine Laborde, directrice de l’Ehpad de Gabarret, avait choisi comme thème « Les mauvaises conditions de vie pour les résidents, ainsi que de travail pour le personnel   dans certains Ehpad ». Pour aborder ce débat et durant le repas, Sandrine Laborde a diffusé sur un grand écran, un extrait d’un reportage télévisé révélant de tristes réalités.

Ce dernier a évidemment suscité beaucoup d’émotions chez les résidents, les membres de leur famille, ainsi que dans le personnel.

Sandrine Laborde a rappelé que l’établissement les Ajoncs venait de constituer   une équipe qui mènera des réflexions sur l’éthique, afin d’améliorer les conditions de vie à l’Ehpad et les relations entre résidents, familles et le personnel.   

À l’issue de la projection du reportage, Sandrine Laborde a ouvert le débat permettant ainsi aux résidentes, aux familles, aux membres du personnel et aux deux représentants du Conseil d’administration d’exprimer leurs ressentis et d’aborder librement et honnêtement les conditions de vie aux Ajoncs.

 Maryse Lespès, membre du Conseil d’administration et parente de résidents après avoir exprimé qu’elle était bouleversée par ce reportage a précisé :

« Pour la nutrition aux Ajoncs, les résidents n’ont pas à se plaindre. Il y a la qualité et la quantité. »

Une résidente a exprimé ses pensées sur le reportage :

« Il est très bien , ce que j’ai vu à la télévision ne correspond pas du tout à ce que nous vivons ici. Je n’ai rien à redire des conditions de vie aux Ajoncs. »

Une autre résidente a pris la parole reconnaissant qu’aux Ajoncs on y mange très bien, mais qu’ il y a des améliorations à apporter, notamment le matin, pour la toilette :

« Le personnel est très sympathique ainsi que la direction. Ici j’ai trouvé le cœur de l’humanité. Ici beaucoup d’amitié se crée entre résidents. »

La directrice a reconnu que tout le personnel fait de son mieux, mais par moment le matin c’est plus tendu :

« 0n  travaille pour y apporter des solutions car nous tous, nous souhaitons comme vous, que le matin nous puissions prendre plus de temps avec chacun de vous. Nous vous invitons à signaler les problèmes afin de réaliser un travail d’équipe de résidents, famille et professionnels dans l’intérêt de tous. On est ici pour vivre ensemble. Je suis satisfaite de cette soirée sur un sujet tendu, mais nécessaire. »

Stéphane Barlaud, maire de Gabarret et président du Conseil d’administration a précisé :

« Notre village à un cœur et l’Ehpad  en fait partie. À Gabarret, l’équipe présente aux Ajoncs mérite beaucoup de respect et je l’admire beaucoup. Grâce à cette équipe, l’Ehpad est arrivé à trouver son rythme de croisière La directrice est très énergique et je l’en remercie d’être là, dans cet établissement beau et confortable. »

Sandrine Laborde a remercié tous les participants à cette soirée en précisant :

« Nous recommencerons d’autres soirées dîner débat avec d’autres thèmes plus réjouissants. »

Lire l’article original