26 novembre 2022

Rugby : un avenir à conforter

ROQUEFORT

JUNIORS FINALEs-Roquefort.jpg

En entente avec Gabarret, les juniors ont décroché un titre de champion sur les deux finales jouées (photo RCPR)

Le Rugby club du Pays de Roquefort a tenu sa 118e assemblée générale le 25 juin, en présence des 3 coprésidents (Bertrand Pédelucq, Jean-Marc Moulié et Freddy Cantiran), du maire François Hubert et trois de ses adjoints.

Bertrand Pédelucq est tout d’abord revenu sur le laborieux redémarrage après les 2 années Covid qui ont laissé des doutes sur l’avenir. Mais Eddie Roubiol, responsable de l’école de rugby, se montrait confiant avec davantage de jeunes licenciés pour d’excellents résultats. De plus, à la rentrée, les enfants seront accueillis dès 4 ans et une journée découverte sera organisée avec le centre de loisirs. Il retient de cette saison une belle progression individuelle et collective à laquelle l’entente avec l’école de rugby de Gabarret n’est pas étrangère.

Côté pelouse

Christine Lafargue rappelait que les 3 cadettes (dont la capitaine) évoluent en entente avec le Stade Montois. Après une très belle saison, les 33 cadets de l’entente Roquefort-Gabarret ont fini premiers de leur poule avant d’échouer en quart de finale. Les juniors (entente Roquefort-Gabarret) ont aussi fait un parcours remarquable ponctué par 2 finales : gagnée en championnat et perdue en challenge.

Du côté du staff

La trésorière Caroline Espagnet présentait un bilan très légèrement positif, Jean Marc Moulié précisant que les sponsors apportaient plus de 50 % des recettes et la recherche continue.

Le secrétaire Xavier Martin est revenu sur la saison très compliquée des séniors avec 44 licenciés pour 2 équipes, entraînant défaites et forfaits. Freddy Cantiran confirmait que le club évoluera la saison prochaine en Régionale 2 avec deux équipes. L’effectif actuel est de 33 joueurs dont 14 juniors et 3 recrues et le recrutement se poursuit. Ils seront entraînés par Stéphane Boine, Adrien Patte et Quentin Courtade.

Le maire François Hubert a ensuite répondu à la délicate et récurrente question des tribunes en annonçant une rencontre avec les représentants de l’Etat en septembre : objectif 2023 ? Puis il rejoignait les dirigeants sur la nécessité de réfléchir assez rapidement à une entente élargie avec le club de Gabarret.

Lire l’article original