15 juillet 2024

Rugby : Tous sont conviés pour maintenir le BARC

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES et CASTELNAU-D’AUZAN Mercredi 19 juillet à partir de 20 h 30, à la mairie de Cazaubon salle des mariages, Isabelle Tintané, maire de Cazaubon -Barbotan les Thermes et Marie-France Gourgues, présidente du Bas Armagnac Rugby Club (BARC), convient les cazaubonnais et auzanais, les joueurs de rugby,  les anciens et les supporters à […] Lire l’article original

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES et CASTELNAU-D’AUZAN

DSC_0056

Mercredi 19 juillet à partir de 20 h 30, à la mairie de Cazaubon salle des mariages, Isabelle Tintané, maire de Cazaubon -Barbotan les Thermes et Marie-France Gourgues, présidente du Bas Armagnac Rugby Club (BARC), convient les cazaubonnais et auzanais, les joueurs de rugby,  les anciens et les supporters à assister à une réunion publique qui abordera l’avenir du BARC.

Suite à sa rencontre avec Marie-France Gourgues, qui a eu lieu le lundi 10 juillet à la mairie,  Isabelle Tintané s’est exprimée sur les difficultés que rencontre le BARC :

« C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai  écouté les dirigeants qui ont exprimé leurs inquiétudes sur l’avenir du club. Ils ont détaillé les difficultés qu’ils rencontraient pour construire la saison prochaine. Pour le moment, le BARC n’a que 18 joueurs. En considérant l’effectif faible, la mise en sommeil du club a été évoquée. Mais nous voulons  éviter cette solution. »

Madame le maire a ensuite exprimé ses convictions en précisant :

« Il faut renouer avec l’âme et l’élan rugbistiques  qui ont animé de nombreuses  générations. Le club a été fondé en 1947, le rugby est ancré à Cazaubon et Castelnau d’Auzan. Nous sommes une terre de rugby. Les structures, le stade, les tribunes, le club house des Cazaubon, et de Castelnau sont superbes, et les finances du club sont saines. De plus, il existe un noyau d’une dizaine de joueurs très motivés, nous devons soutenir et accompagner cette dizaine de joueurs. »

 Suite à cette rencontre avec les dirigeants du BARC, il a été convenu qu’il était nécessaire de faire une réunion publique pour bâtir un projet commun et solide.

 Isabelle Tintané a conclu son intervention auprès de la presse locale, en précisant qu’elle tenait à toutes les valeurs qui sont représentées par le rugby :

« Il est aussi important de faire jouer la solidarité et nous comptons aussi sur les clubs voisins pour la faire jouer. Il est de mon devoir de maire de soutenir une association et de tout faire pour la maintenir.

Depuis la création du club, les joueurs se sont  succédé et ont écrit l’histoire du rugby, c’est aussi à eux et aux jeunes de se mobiliser pour écrire la suite. »

Lire l’article original