10 décembre 2022

Péparer la rentrée pour mieux profiter des vacances

ROQUEFORT
conseil municipal

PERISCOLAIRE2-Roquefort.jpg

L’accueil périscolaire était au cœur des préoccupations des élus (photo Jean-Marie Tinarrage)

En raison de la canicule, la dernière réunion du conseil municipal avant la pause estivale s’est déroulée le jeudi 16 juin dans la salle climatisée de Maison Derrière Château. Le maire François Hubert qui a consacré une grande partie de l’ordre du jour à la préparation de la rentrée scolaire, a tout d’abord annoncé que le marché menuiseries pour l’Hôtel de ville, cassé lors de la dernière réunion, avait finalement trouvé preneur (79 759 €). Puis les choix opérés par la commission des finances pour les subventions aux associations ont été validés, chacune se voyant globalement reconduire le montant de l’année 2021. On notera que les élus n’ont pas participé au vote concernant l’association à laquelle ils adhèrent et qu’une considération particulière a été accordée à celles impliquées dans l’animation de la ville. Toutes étaient incitées à proposer des manifestations pour développer leurs recettes propres. Enfin, le maire faisait remarquer que seulement un tiers des adhérents sont des Roquefortois : “bien pour l’attractivité mais moins bien pour les finances locales…”

Du périscolaire au collège

La commune étant revenue à la semaine d’école à 4 jours, un programme de journée type pour le mercredi (7H30 à 18H30) a été soumis aux élus. Puis les tarifs périscolaires qui allaient être présentés le lendemain aux parents d’élèves, ont été précisés. Hors quotient familial, la demi-journée avec repas coûtera 7 € (5,50 € sans) et la journée entière 13 €, repas compris.

Puis Serge Cazenave, premier adjoint en charge des finances, annonçait pour la rentrée une augmentation, par la Culinaire des Pays de l’Adour, de 6,5 % du coût des repas. Le ticket cantine passera donc de 3,10 € à 3,30 €, de 3,40 à 3,50 € pour le personnel communal et de 6,10 à 6,50 € pour les enseignants.

La participation communale par écolier est reconduite à 60 € (50 € reversés à l’école et 10 € aux familles sur présentation d’un justificatif). Enfin, l’aide aux fournitures scolaires pour les collégiens est elle aussi renouvelée, au même niveau que précédemment.

AVENUE JEAN LAMOTHE

Les élus ont validé la proposition du maire de donner le nom de Jean Lamothe à l’avenue des Arènes qu’il a ouverte lors de ses années de mandature. En tant qu’aficionado, il a donné ses lettres de noblesse à la “Monumental des pins” et a été cofondateur de l’Union des villes taurines de France. Inauguration de l’avenue Jean Lamothe le dimanche 14 août dans le cadre de la journée taurine.

Bon à savoir

Le Sydec, qui a l’intention d’agrandir ou reconstruire d’ici 2025 la station d’épuration, a dans un premier temps souhaité recueillir l’accord de la mairie pour le demi-hectare de terrain nécessaire. Sont aussi intéressées les mairies de Sarbazan, Arue et Lencouacq dont les réseaux y sont raccordés. Le financement de l’éclairage public du chemin de Lago (21 300 € de participation communale) se fera par emprunt Sydec. La réfection du bassin de la fontaine place Gambetta bénéficiera des 4 500 € attribués par l’Etat dans le cadre du FEC (fonds d’équipement des communes). Le projet de city-stade a été présenté au subventionnement Jeunesse et Sport. Selon le taux accordé et la recherche d’un emplacement consensuel, il pourra être mené à bien.

Lire l’article original