5 décembre 2022

SAINT-JUSTIN

MIRAMBEAU-Saint-Justin.jpg

Le maire Philippe Latry entre les présidents Philippe Hervet et Gilbert Mirambeau (photo Jean-Marie Tinarrage)

C’est la première fois depuis 50 ans, que Gilbert Mirambeau n’a pas présidé la cérémonie du 11 novembre. En effet, il a souhaité mettre un terme à son activité de président des anciens combattants locaux, poste repris par Philippe Hervet.

Gilbert Mirambeau, qui avait pris la suite du colonel Pierre Perrat, a donné sa cohésion à l’association au sein de laquelle cohabitaient les anciens de 14-18, les prisonniers de guerre, les anciens de 39-45 et AFN. Il se souvient, et en sourit encore, qu’il lui aura fallu 4 ans pour faire admettre les épouses dans les commémorations.

Heureusement les temps ont changé et avec son sourire engageant et sa gentillesse, Gilbert aura fait avancer les choses. Ce qui valait bien l’hommage public que lui a rendu le maire Philippe Latry en ouverture de la cérémonie de vendredi dernier. 

Lire l’article original