23 février 2024

Los Bambasitos lancent la deuxième édition de L’Académie des Dames

EAUZE Après le succès de leur début de saison 2024 et deux évènements annoncés complets, l’association Los Bambasitos continue sur sa lancée et démarre la seconde édition de son « Académie des Dames ». Depuis 2023 Los Bambasitos a mis en place ce dispositif visant à mettre en lumière la place des femmes dans les musiques actuelles […] Lire l’article original

EAUZE

Academie des dames 2024 v4

Après le succès de leur début de saison 2024 et deux évènements annoncés complets, l’association Los Bambasitos continue sur sa lancée et démarre la seconde édition de son « Académie des Dames ». Depuis 2023 Los Bambasitos a mis en place ce dispositif visant à mettre en lumière la place des femmes dans les musiques actuelles en offrant un temps de travail, d’expression et d’échange à des artistes musiciennes.

L’académie des Dames consiste en trois résidences d’artistes réservées à des artistes ou leads féminins, comportant une intervention à l’attention de publics scolaires par résidence, trois sorties de résidence ainsi qu’une conférence, organisée cette année en partenariat avec la fédération OCTOPUS.

Pour la seconde édition de ce dispositif, l’association vous propose une sélection d’artistes de multiples horizons, du Pays Basque aux États-unis en passant par l’Irlande et bien évidemment l’Occitanie, artistes émergents et confirmés qui viendront avec plaisir fouler les planches de La Bodéga – La salle de concert des Bambasitos.

La première date à retenir est le 17 février, qui verra le duo BÄM clôturer sa période de résidence d’artiste en concert et l’artiste basque LUCIE SUE proposer son Rock’n’Roll enlevé au public.

Samedi 17 février – L’Académie des Dames
BÄM – Musique à balancer (Montauban 82) + LUCIE SUE – Rock (Pays Basque)

Ouverture des portes à 19 heures, début des concerts à 20 heures – Bar et restauration sur place
Tarifs : 7€ prévente / 8€ sur place / gratuit abonnés

Informations et billetterie sur : www.bambasitos.com

Lire l’article original