1 février 2023

L’inventaire du patrimoine touche à sa fin

CŒUR HAUTE LANDE

INVENTAIREPNR-Maillères.jpg

Philippine Piel, chargée de mission au Parc naturel régional des Landes de Gascogne, inventoriant le sarcophage de Maillères (photos Jean-Marie Tinarrage)

L’inventaire du patrimoine, effectué par Philippine Piel, chargée de mission au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, se poursuit sur Maillères après avoir été réalisé début novembre sur Canenx et Réaut. Lancé en 2018 sur les 52 communes du Parc (dont 24 Landaises), cet inventaire concerne le patrimoine bâti antérieur aux années 50.

Il passe par la rédaction de synthèses documentaires et scientifiques, débouchant sur un diagnostic patrimonial de chaque commune avant valorisation et large partage des connaissances sous forme de conférences, colloques, publications, visites guidées (comme dans le cadre des Journées du Patrimoine), expositions… Une opération qui peut aussi servir à encourager la conservation du patrimoine bâti dans le cadre de l’élaboration des documents d’urbanisme.

Connaître son territoire

À ce jour, 37 communes, landaises et girondines, ont été inventoriées et 15 400 bâtiments recensés (maisons, fermes, annexes, granges, églises, édifices communaux…). Le dépouillement des archives (communales, départementales, direction régionale des affaires culturelles, service d’archéologie…) est complété par des enquêtes de terrain avec localisation géographique et photographie. Ce qui donne lieu parfois à de véritables chasses au trésor pour essayer de retrouver les derniers vestiges de l’activité agropastorale (cabanes de bergers) ou sylvicole (fours à goudron).

IMG_1719.JPGSans oublier de relever les singularités rencontrées comme les marques de charpentier ou de maçon. En cette fin d’année, l’inventaire des communes du territoire Cœur Haute Lande sera terminé, y compris sur Lencouacq, village des Landes d’Armagnac (comme Arue et Cachen, déjà faits).

Au fur et à mesure de l’avancement des études, réalisées à partir des inventaires de terrain, on pourra retrouver le fruit de ces minutieuses recherches sur le site https://inventaire.nouvelle-aquitaine.fr

> Plus d’informations sur https:// parc-landes-de-gascogne.fr

Lire l’article original