5 juillet 2022

L’entretien des arènes est au programme

ROQUEFORT
conseil municipal

ARENES-Roquefort.jpg

Les arènes de biois, classées, devraient bénéficier d’une tranche de travaux d’entretien (photo Jean-Marie Tinarrage)

Le conseil municipal du 17 février, à l’ordre du jour restreint, a surtout permis de finaliser les dossiers à présenter à la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux (DETR). Le maire François Hubert rappelait que, vu le délai de transmission (28 février), seuls les dossiers déjà ficelés pouvaient prétendre à ces aides de l’Etat. Sur le dernier exercice, les travaux de rénovation de la mairie en avaient bénéficié.

Cette année, et après vote à l’unanimité, le dossier déposé concerne l’entretien des arènes. Les devis, d’un montant de 54 300 €, concernent la reprise des arêtiers de la couverture des gradins, le remplacement de la sonorisation et des blocs lumineux de sécurité, l’étanchéité de l’infirmerie ainsi que la peinture extérieure dont une partie pourrait être assurée par les services techniques. La demande d’autorisation de travaux a déjà reçu l’accord de l’architecte des Bâtiments de France (édifice classé).

De plus, et au cas où l’enveloppe préfectorale permettrait d’aider un deuxième dossier, les travaux sur le local chasse (à l’ancien camping) seront aussi présentés. Mais les arènes restent prioritaires.

À l’ordre du jour

Les élus ont aussi validé la proposition d’achat, émanant du Groupement forestier d’Andricourt, de 1 800 mètres carrés le long de la rue de la Haute Lande. Par contre, ils ont retiré des enchères un véhicule, aujourd’hui utile à l’équipe de nettoyage des locaux municipaux. On retiendra aussi qu’une commission va être constituée pour statuer sur l’attribution des loyers communaux vacants, sachant qu’il y a bien plus de demandes que d’offres.

Les élus vont aussi travailler sur l’école (conséquences du retour à la semaine de 4 jours), sur les premières fiches projets du plan de référence ébauchées par l’agence Entrelieux avant présentation en réunion publique, et sur la mise en place, avec les associations partenaires, du programme estival d’animations, de la fête de la musique aux Journées du patrimoine.

Lire l’article original