19 avril 2024

L’école primaire s’est mobilisée pour ELA

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES Valérie Lannepax, directrice de l’école  de Cazaubon  a tout d’abord précisé que  l’ école primaire s’était  inscrite à l’action « Mets tes baskets et bats la maladie »   campagne phare de l’Association européenne contre les Leucodystrophies (ELA) «  Ces maladies génétiques rares détruisent la myéline (gaine des nerfs) du système nerveux, affectent les […] Lire l’article original

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0053 (1)

Valérie Lannepax, directrice de l’école  de Cazaubon  a tout d’abord précisé que  l’ école primaire s’était  inscrite à l’action « Mets tes baskets et bats la maladie »   campagne phare de l’Association européenne contre les Leucodystrophies (ELA)

«  Ces maladies génétiques rares détruisent la myéline (gaine des nerfs) du système nerveux, affectent les fonctions vitales et sont extrêmement invalidantes. Mardi 17 octobre, a l’école a eu lieu la dictée : comme 594 000 autres élèves, du primaire au secondaire, les élèves ont écrit sous la dictée (à leur niveau) un texte écrit par Sabyl Ghoussoub, prix Goncourt des lycéens 2022, intitulé « Un monde sans frontières ». Au-delà de l’orthographe, il s’est agi surtout pour l’équipe pédagogique de créer un moment d’échanges autour des notions de handicap, de solidarité, de citoyenneté. « 

Le deuxième rendez-vous important de « Mets tes baskets et bats la maladie »   a eu lieu le vendredi 20 octobre, avec un rendez-vous au Pôle pour participer au cross :

« Les 97 élèves se sont entraînés depuis le début de l’année à courir longtemps. Ils ont choisi « un contrat de course » adapté à leur niveau (de 5 à 20 minutes). »

Après l’échauffement au Pôle, Claude Cros, éducateur territorial des activités physiques et sportives de Cazaubon ( Etaps) a ouvert l’épreuve sportive.

 Les parents nombreux ont fait le choix de courir avec les enfants et professeurs d’école ou de rester sur le bord du circuit pour les encourager et les soutenir dans leurs efforts.  À l’issue du cross, le goûter a été offert par la municipalité.

Valérie Lannepax, directrice de l’école a profité de l’occasion pour préciser : « Cette campagne permet chaque année aux élèves et à leurs enseignantes d’échanger sur les valeurs de citoyenneté, de solidarité et de respect, et de collecter des fonds pour financer la recherche médicale ainsi que l’accompagnement des familles concernées. » Les adultes qui le souhaitaient ont pu faire un don au profit d’ELA.

Lire l’article original