1 février 2023

Le major Fargues a pris sa retraite

Le major Fargues a retracé sa carrière avec la finesse et l’humour qu’on lui connaît (photos Jean-Marie Tinarrage)

Vendredi 2 décembre, dans la salle des fêtes de Sarbazan, le major Bruno Fargues a fêté son départ à la retraite en présence de nombreux maires (dont le local Philippe Lamarque) et officiels comme Olivier Borriello, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Mont de Marsan. Ce dernier retraçait les 36 années de carrière du major, entré en 1986 à l’école de gendarmerie de Chaumont (Haute-Marne).

Après avoir réussi son concours d’entrée, il intègre la gendarmerie mobile de Mont de Marsan avant d’être nommé en 1993 à Artix (64). Cinq ans plus tard il revient pour de bon dans les Landes : Mugron (1998), Roquefort (2001), Villeneuve de Marsan (2010) et de nouveau Roquefort depuis 2013 en tant que chef de la communauté de brigades Roquefort-Brocas.

IMG_1938.JPGMais au-delà du parcours professionnel, le commandant Borriello mettait en avant le professionnalisme de cet “homme de convictions” dont le sens du contact et la connaissance de sa circonscription, ont fait de lui “un chef pour les relations publiques”.

Un peu de nostalgie

C’est avec un peu de nostalgie que le major Fargues (Bruno pour la plupart des gens présents ce vendredi) est revenu plus particulièrement sur ses 25 ans de commandement dans les Landes où “les gens sont sympas et aiment bien les gendarmes. Aller sur le terrain, être à leur contact et les connaître” est aussi “utile pour la chasse, la pêche ou les champignons” ajoutait-il en faisant du Bruno plus que du major, ce dernier remerciant les maires pour la qualité du travail collaboratif, notamment dans l’épisode “rave party” à Bourriot-Bergonce.

Après avoir précisé que l’adjudant-chef Renaud allait assurer l’intérim le temps que soit nommé son successeur, le major Fargues annonçait qu’il allait faire un peu de réserve opérationnelle pour le plus grand bonheur du commandant Borriello qui doit sécuriser le passage du Tour de France début juillet.

On reverra donc avec plaisir le major Fargues, néo-chalossais qui n’aura pas besoin de ce prétexte pour aller retrouver ses nombreux amis qui l’accueilleront avec plaisir dans les Petites Landes.

Lire l’article original