16 juin 2024

Le Clos d’Armagnac devient le Clos de l’Uby

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES  En ce mois de juillet, l’occasion festive du repas des familles a permis de réunir près de 150 personnes autour de mets confectionnés par les cuisiniers et pâtissier de la résidence. Au menu : sangria maison, hors d’œuvres, grillades à la plancha, frites maison, fromages, omelette norvégienne, et vin local. Un choix qui […] Lire l’article original

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES 

DSC_0046 (9)

En ce mois de juillet, l’occasion festive du repas des familles a permis de réunir près de 150 personnes autour de mets confectionnés par les cuisiniers et pâtissier de la résidence.

Au menu : sangria maison, hors d’œuvres, grillades à la plancha, frites maison, fromages, omelette norvégienne, et vin local.

Un choix qui a ravi les résidents et leurs familles : « C’était copieux », « la sauce d’accompagnement de la viande était bonne », « nous avons passé un bon moment »… La journée s’est terminée avec quelques jeux traditionnels en bois, comme les quilles gasconnes.

La direction de l’établissement et le personnel ont évidemment tenu à remercier la mairie de Cazaubon et la ludothèque pour leurs prêts de jeux, tables et chaises.

 Le directeur en a profité pour annoncer le futur changement de nom de l’établissement :

« À partir du 1er août, la maison Korian « Le Clos d’Armagnac » change de nom et devient « Le Clos de l’Uby », pour donner suite à une demande de l’Institut National de l’Origine et de la qualité (INAO), chargé par l’État de défendre les appellations d’origine et les indications géographiques protégées.  

Aussi, et afin de marquer l’ancrage local de l’établissement en référence au lac de l’Uby, et la continuité avec le « Clos d’Armagnac »,  le choix « Le Clos de l’Uby » s’est imposé. Les équipes de la maison « Le Clos de l’Uby » sont ainsi heureuses de pouvoir accueillir et accompagner les résidents dans ce cadre de vie accueillant, chaleureux et sécurisant en veillant au quotidien et avec bienveillance, au bien-être et au confort des personnes. »

Lire l’article original