14 juin 2024

La place de la mairie a été inaugurée

 CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE Vendredi en fin d’après-midi, en présence de David Taupiac, député et conseiller régional, du maire délégué Joël Saint-Martin, et de nombreux auzanais, Philippe Beyries, maire de la commune, a inauguré la nouvelle place de la mairie. Un important projet avec trois financeurs. Après avoir salué les élus et ses administrés, le maire a […] Lire l’article original

 CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

DSC_0024 (2)

Vendredi en fin d’après-midi, en présence de David Taupiac, député et conseiller régional, du maire délégué Joël Saint-Martin, et de nombreux auzanais, Philippe Beyries, maire de la commune, a inauguré la nouvelle place de la mairie.

Un important projet avec trois financeurs.

Après avoir salué les élus et ses administrés, le maire a rappelé le financement de cet important projet de rénovation du centre bourg, notamment les trois financeurs de ce projet :

« Ici, pour ce projet,  nous savions que la Région pouvait,  l’année de notre demande de subvention, nous soutenir à hauteur de 20%. »

Après avoir remercié la Région Occitanie et ses conseillers régionaux pour l’obtention de cette subvention, Philippe Beyries a rappelé la configuration particulière de Commune Nouvelle, ainsi que ses avantages :

« Nous savions qu’un dispositif, nous permettrait peut-être de bénéficier d’un taux bonifié de subvention au niveau de l’Etat, via la préfecture.  Par la suite, il m’a été notifié que la subvention nous était accordée à hauteur de 660 000 Euros. C’était en 2021. C’était la plus haute subvention accordée cette année-là, à une commune gersoise. »

Après avoir précisé que le solde de cette opération revenait à la Commune, le maire a précisé :

« Ce solde a été étiré sur trois exercices budgétaires, ce qui a permis d’absorber cette dépense sans emprunt, ni hausse de fiscalité. »

Ce projet très ambitieux ne s’arrêtait pas à l’emprise de la place de la mairie et de ses abords, puisqu’il englobait à la fois les rues du19 mars, Victor Hugo, du Stade et d’Artagnan.

Le projet de la place de la mairie et les travaux

Pour la place de la mairie, le maire a rappelé qu’en 2001, la municipalité avait fait l’acquisition de deux lots, puis il apporta les précisions suivantes :

«   C’est à cette époque qu’est venue  l’idée  de réaliser une véritable place du village  avec son espace de vie et de liens. Ce sera aussi dans l’avenir, le lieu du marché du mardi, de futures manifestations et certaines festivités. Ce projet dans le Castelnau historique nous l’avons voulu qualitatif. Je tiens à rappeler que toutes les pierres de qualité des anciennes ruines et bâtisses, ont été récupérées et donc prolongent leur histoire à travers une nouvelle vie, dans tous ces murets. Si vous passez la nuit, vous verrez la nouvelle illumination de cette place et de ses cornières… »

Philippe Beyries a ensuite remercié les quatre Conseils municipaux successifs depuis 2001, qu’il a eu l’honneur de présider, et qui ont accompagné cette aventure.

Le reste des travaux a été détaillé par le maire :

« Autour de nous, il y a les cornières qui ont été carrelées, la rue des Cornières, les deux ruelles de part et d’autre de l’église, la rue de la Treille, qui ont été  transformées, mais il y a aussi la rue du Canon. Secrètement, depuis longtemps, je souhaitais l’acquisition d’un canon, afin de coller à l’identité de cette ruelle. »

Le canon

Après avoir détaillé les trois théories qui s’affrontent sur le nom de la rue du Canon, le maire  a passé la parole à David Taupiac , puis après avoir coupé le ruban tricolore, Philippe Beyries a demandé  à monsieur Escuer de Réans,  fabriquant  du canon et canonnier de service, de présenter le canon. Il lui a demandé de faire parler la poudre pour l’inauguration et le lancement des fêtes patronales, dimanche pour l’encierro, et le 30 juillet pour le rassemblement des Castelnau.   

DSC_0042 (2)

DSC_0007 (3)

Lire l’article original