5 décembre 2022

Iturri Lagunak revient pour un concert unique

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES Mercredi 5 octobre à partir de 20 h 30, en l’église de Barbotan les Thermes, le chœur d’hommes Iturri Lagunak (Les Amis des sources) est de retour dans la cité thermale et se produira en concert, pour la première fois depuis la Covid.  C’est une occasion  à ne pas manquer pour le […] Lire l’article original

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

20220511_202932

Mercredi 5 octobre à partir de 20 h 30, en l’église de Barbotan les Thermes, le chœur d’hommes Iturri Lagunak (Les Amis des sources) est de retour dans la cité thermale et se produira en concert, pour la première fois depuis la Covid. 

C’est une occasion  à ne pas manquer pour le public, car ce sera la seule représentation cette année à Barbotan le Thermes.  

Le retour de ce chœur fait suite aux immenses succès obtenus précédemment dans une église comble. 

Le chœur d’hommes avait promis au public de revenir rapidement dans la cité thermale qui l’avait si bien accueilli avec un public toujours enthousiaste et dans une ambiance mémorable, mais cela n’avait pu se faire à cause de la Covid.

 Ce dynamique groupe revient donc dans la cité thermale avec un nouveau répertoire et sous la houlette d’une nouvelle chef de chœur, Peggy Pehau.

Iturri Lagunak est composé d’une quinzaine de choristes chantant à trois voix (basses, barytons, ténors) et accompagnée par des musiciens confirmés (saxophone, accordéon, pipeaux, cymbale, guitare).

Les titres sont volontairement festifs, transportant le public au Pays Basque, en Corse, en Espagne, en Gascogne, en France, au Mexique ou dans les îles du Pacifique.

Le plaisir de chanter de ces joyeux troubadours est très souvent partagé par le public, entonnant avec les choristes certains morceaux tels « La Ballade Nord irlandaise », « Ay Jalisco », « L’Encantada ».

Le public sera également surpris par la magnifique interprétation du « Notre père » de Rimsky Korsakov, sans oublier bien sur la chanson culte Hegoak, et ce, avec un enthousiasme communicatif. 

Entrée 8 euros

Lire l’article original