5 décembre 2022

Inauguration de La Maison Gascogne Armagnac

EAUZE Parmi les 300 personnalités, il y avait: Laurence Lecoustre, Sous-Préfète de Condom (Gers) [en raison d’indisponibilité de Monsieur le Préfet du Gers], Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Philippe Dupouy, Président du Conseil départemental du Gers, et Michel Gabas, Président du PETR du Pays d’Armagnac et Maire d’Eauze, Barbara Neto, Présidente du GAL […] Lire l’article original

EAUZE

Maison -Gascogne Armagnac

Maison -Gascogne Armagnac

Parmi les 300 personnalités, il y avait:

Laurence Lecoustre, Sous-Préfète de Condom (Gers) [en raison d’indisponibilité de Monsieur le Préfet du Gers], Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Philippe Dupouy, Président du Conseil départemental du Gers, et Michel Gabas, Président du PETR du Pays d’Armagnac et Maire d’Eauze, Barbara Neto, Présidente du GAL LEADER du Pays d’Armagnac ont inauguré LA MAISON Gascogne Armagnac autour de plus de 300 personnalités, élus et vignerons.

Ce projet a été porté par les représentants des filières : Jean-Pierre DRIEUX, Président du Syndicat des vins Côtes de Gascogne et Gers et Président UARVG, Vincent PIQUEMAL, Président de la Fédération des Vignerons Indépendants de Gascogne et d’Occitanie, Patrick FARBOS, Président du Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac, du Comité Interprofessionnel du Floc de Gascogne et de l’Association 5 Filières Gascogne-Armagnac. Ce nouveau lieu, à la fois pôle d’information, d’animation et de formation, aura pour mission de soutenir le développement de l’oenotourisme et du spiritourisme sur tout le territoire gascon.

Un projet collectif

Située sur la commune d’Eauze, au cœur du vignoble, LA MAISON Gascogne Armagnac réunit sur un même site le Floc de Gascogne, les vins Côtes de Gascogne et l’Armagnac, les trois filières (ODG et interprofessions) ayant choisi de mettre leurs moyens en commun afin d’offrir au vignoble un pôle d’accueil touristique de dimension régionale. Elles ont aussi pu compter sur le soutien des collectivités partenaires, dont l’Etat, la Région Occitanie, le Département du Gers, la ville d’Eauze et le Pôle d’Équilibre Territorial et Rural (PETR) du Pays d’Armagnac, au travers du programme européen LEADER. L’enveloppe budgétaire du projet s’élève à 2,4 millions d’euros.

Ce bâtiment accueille également les structures de la Fédération des Vignerons Indépendants de Gascogne, l’UARVG (Union des Associations pour la Restructuration du Vignoble Gersois), le pôle Gascogne-Adour de la Chambre d’Agriculture du Gers et le PETR du Pays d’Armagnac.

Un projet stratégique

On estime aujourd’hui à plus de 60 000 le potentiel de visiteurs, se rendant dans les caves et domaines du vignoble gascon chaque année. Imaginée comme une porte d’entrée, immersive et divertissante, LA MAISON Gascogne Armagnac vise à booster le développement de l’oenotourisme et du spiritourisme, à la fois en générant de nouveaux flux grâce à sa capacité d’attraction ainsi qu’en orientant les visiteurs vers les caves, maisons et domaines de façon à irriguer tout le vignoble.

Un projet innovant

LA MAISON Gascogne Armagnac propose une scénographie orientée vers les instants de consommation, permettant de découvrir les trois productions du vignoble gascon : l’Armagnac, eaude-vie reconnue en AOC depuis 1936, le Floc de Gascogne, vin de liqueur reconnu en AOC depuis 1990, et les Côtes de Gascogne, vins blancs, rouges et rosés reconnus en IGP depuis 2009. Le lieu comprend ainsi une carte en réalité augmentée localisant les domaines, caves et maisons de production, des espaces expérientiels ludiques et pédagogiques ; et un pôle de dégustation.

CP La Maison-GascogneArmagnac

Jean-Pierre Drieux, président du Syndicat des vins Côtes de Gascogne et Gers et UARVG

« Il était grand temps que notre vignoble se dote d’une telle Maison. C’est un projet dont on parle depuis plus de trente ans, c’est dire s’il était attendu, espéré ! Mais nous y sommes arrivés grâce à la volonté de tous les acteurs du vignoble et à l’engagement de l’Etat, de la Région Occitanie, du Département du Gers et du Pays d’Armagnac. Et aujourd’hui nous sommes heureux : Heureux de cette maison conçue à la fois pour le présent et pour le futur ; heureux aussi qu’elle puisse devenir le symbole de l’ambition qui est la nôtre en matière d’oenotourisme et de spiritourisme, heureux que notre filière puisse générer d’importantes retombées pour nos territoires. »

Vincent Piquemal , président de la Fédération des  vignerons indépendants de Gascogne et d’Occitanie

« Cette Maison est au service des visiteurs, qui viennent découvrir notre région et sa gastronomie, mais aussi des acteurs du vignoble et des habitants. Elle permet également de renforcer les partenariats entre nos filières et les différentes organisations professionnelles ainsi qu’avec les acteurs locaux. L’installation en ses murs du pôle Adour-Gascogne de la Chambre d’Agriculture du Gers, du PETR du Pays d’Armagnac et du siège de l’Office de tourisme Armagnac d’Artagnan est lourd de sens, de même que les coopérations envisagées avec les autres territoires du vignoble : le Pays Val d’Adour, le Pays de Villeneuve en Armagnac Landais, Albret Communauté, le Pays Portes de Gascogne… »

Patrick Farbos, Vice-président du Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac, Président du Comité Interprofessionnel du Floc de Gascogne et Président de l’Association 5 Filières Gascogne-Armagnac.

« LA MAISON Gascogne Armagnac propose une expérience inédite de découverte du vignoble et de ses produits phares, basée sur les nouvelles technologies numériques. Elle est ainsi complémentaire de l’expérience des offices de tourisme. Notre ambition commune, c’est d’en faire un site touristique majeur, au service de territoires excentrés, à l’écart des grands axes de communication et à cheval sur trois départements (Gers, Landes et Lot-et-Garonne) et deux régions (Occitanie et Nouvelle- Aquitaine). Mais quand on réunit toutes les énergies, notre particularité géographique peut être une force. Et cette maison, en elle-même, peut aussi devenir un liant entre nos territoires. »

Lire l’article original