3 octobre 2022

Des collectes jumelées pour l’Ukraine

GABARRET-CAZAUBON BARBOTAN LES THERMES Lundi matin, à 9 heures, place de la mairie de Cazaubon, un agent des services techniques de Gabarret avec le camion de la commune, a rejoint son collègue cazaubonnais qui l’attendait avec le véhicule de service  de Cazaubon. Les deux véhicules étaient chargés de colis, fruits d’une collecte de solidarité avec […] Lire l’article original

GABARRET-CAZAUBON BARBOTAN LES THERMES

DSC_0006

Lundi matin, à 9 heures, place de la mairie de Cazaubon, un agent des services techniques de Gabarret avec le camion de la commune, a rejoint son collègue cazaubonnais qui l’attendait avec le véhicule de service  de Cazaubon. Les deux véhicules étaient chargés de colis, fruits d’une collecte de solidarité avec l’Ukraine.

`Isabelle Tintané, maire de Cazaubon et Stéphane Barlaud, maire de Gabarret, étaient sur place et ont pu constater la générosité des gabardans et des cazaubonnais qui se sont mobilisés pour réaliser dans les deux communes une collecte de dons pour l’Ukraine.

Isabelle Tintané a précisé :

«  La municipalité avait décidé d’organiser une collecte de produits d’hygiène  uniquement, compresses, pansements, couches…, et nous nous sommes rapprochés de Gers solidaire qui nous a conseillé de nous adresser à pharmaciens sans frontières. Cette organisation a évidemment accepté nos dons qui seront acheminés vers les hôpitaux ukrainiens, en passant par la Pologne. C’est à partir du 14 mars que la collecte a eu lieu. Les professionnels de santé, les cazaubonnais, ainsi que l’Unité locale de la Croix-Rouge ont participé généreusement à cette collecte.  »

Stéphane Barlaud a apporté des précisions sur ce jumelage, interdépartemental, interrégional qui  se justifie d’autant plus que c’est le même bassin de vie :

«  Dans les Landes, il nous fallait faire vite car le produit de la collecte devait être réalisé en peu de temps, puis l’ensemble devait partir deux jours après. Pour nous, en si peu de temps c’était impossible. Nous nous sommes donc  rapprochés de Cazaubon,  constatant que cette commune faisait une collecte étalée sur une quinzaine de jours. Nous avons pris la décision d’acheminer avec eux notre collecte sur Auch. Pour réaliser cette collecte, les  professionnels de santé,  les bénévoles et les habitants de Gabarret, ainsi que l’établissement scolaire privé se sont mobilisés et ont été généreux. »

Avant de partir sur Auch, les deux véhicules se sont rendus au château de Moutiques pour récupérer des cannes anglaises, ainsi qu’un fauteuil roulant.

Lire l’article original