2 octobre 2022

Arbitre, on en parle

GABARRET Régis Apparicio et Henri Portes Régis Apparicio du Gabardan Athlétique Sport (GAS Rugby), arbitre qui après une longue carrière sur la pelouse, a décidé de poser les crampons et qui est devenu superviseur d’arbitres, vendredi, a bien voulu s’exprimer sur le rôle important de l’arbitre, ses relations avec les joueurs, mais aussi avec les […] Lire l’article original

GABARRET

Photo: Régis Apparicio

Photo: Régis Apparicio

Régis Apparicio et Henri Portes

Régis Apparicio du Gabardan Athlétique Sport (GAS Rugby), arbitre qui après une longue carrière sur la pelouse, a décidé de poser les crampons et qui est devenu superviseur d’arbitres, vendredi, a bien voulu s’exprimer sur le rôle important de l’arbitre, ses relations avec les joueurs, mais aussi avec les supporters.

Je me souviens que le premier match dans le Gers où je devais faire un reportage, a sérieusement dégénéré dans les tribunes, ainsi que sur le terrain. Heureusement pour l’image du rugby, les autres matchs furent beaucoup plus pacifiques.  

Régis Apparicio :

« Au sujet de l’arbitre, nous entendons « Malhonnête, enfoiré, pourri, parfois même, enc***. Beaucoup de surnoms affectueux lui sont donnés de l’autre côté de la main courante. Lui, il se pare de sa tenue verte, jaune parfois rose suivant les circonstances. Cet individu, on a l’habitude de l’appeler « Monsieur l’Arbitre ».

La majorité des hurluberlus, certainement ragaillardis par quelques décilitres de houblon ingurgités à la buvette locale, se permettent de remettre en cause ses décisions même s’ils n’ont aucune connaissance des règles du jeu.

Le grand jeu du dimanche consiste à faire rire l’assistance et à vider son surplus d’agressivité quitte à le conspuer, le chahuter, certains se permettant même de les bousculer, tellement ils sont persuadés d’en savoir plus que lui, le rendant responsable de la défaite de leur équipe plutôt que de s’interroger sur les propres carences des joueurs de leur équipe. C’est tellement plus simple de remettre en cause l’autre et lui faire porter le chapeau.

Ce justicier en short « La Poste » n’a pas le droit à l’erreur, peu importe que ce soit au plus bas niveau régional ou au plus haut niveau international.

Pourtant, cet homme est essentiel au bon déroulement du jeu, certains l’ont même affublé du « mal nécessaire au rugby » mais il est utile voire même très utile à son club. En effet, pour pouvoir officier, chaque arbitre doit être licencié dans un club, sachant que chaque club, en fonction de son niveau, est dans l’obligation de fournir à minima un arbitre licencié à la FFR. Cet individu, souvent décrié, rapporte donc des points à son club qui peuvent être majorés en fonction du nombre de matchs arbitrés et qui peuvent faire basculer le classement de leur équipe du bon côté du classement… »

Merci, Régis pour ces précisions, qui souhaitons-le, permettront à certains des supporters, d’être plus respectueux de Monsieur l’Arbitre.

Au GAS, nous avons comme arbitre, Olivier Dubouch, peux-tu nous en parler ?

Régis Apparicio

« Olivier Dubouch fait partie de cette catégorie, il s’est essayé au sifflet sans trop savoir de quoi il en retournerait.

Il a débuté sa carrière comme beaucoup d’arbitres en tant que joueur de Gabarret, mais la blessure tellement classique au rugby, à savoir la fameuse rupture des ligaments croisés antéro-externes, a hélas eu raison de ses velléités de poursuivre cette carrière prometteuse, en suivant les traces de son père.

Cela lui a vite plu, il y a pris goût prenant du plaisir et y trouvant assurance, confiance en soi et sérénité, dans cette posture tellement différente de celle de joueur.

Ses qualités, sa compréhension du jeu, sa connaissance de la règle et son application sur le terrain, son humilité ont vite tapé dans les yeux des instances.

Il a donc passé un premier cap en étant arbitre classé en fédérale 3 avant de monter d’échelon pour arriver à la Fédérale 2.

Et, on peut dire que pour cette année sportive 2021-2022, Olivier a beaucoup œuvré dans les 4 coins de la Gascogne et des régions limitrophes. Jugez-en plutôt

Nombre total de matchs arbitrés : 51

Nombre de matchs arbitrés en Fédérale 2 et 3 : 11

Nombre de matchs en tant qu’arbitre assistant en Fédérale 1et Espoirs : 15

Nombre de matchs Espoirs : 3

Nombre de matchs numéro 4 et 5 en PROD2 : 6

Nombre de matchs Élite Féminine : 1

Nombre de matchs amicaux :  2

Nombre de matchs de jeunes (Crabos, Alamercery) : 7

Nombre de matchs de séries territoriales (jeunes et seniors) : 6

Pour se rendre compte de ce que cela représente en nombre de matchs arbitrés, son club de cœur a joué 21 matchs officiels lors de cette saison.

Hélas, ces fameuses instances ont décidé que d’autres arbitres possédaient un bagage supérieur au sien le maintenant ainsi à son niveau en Fédérale 2. Olivier n’est pas du genre à se plaindre mais aucune explication ne lui a été fournie, son amertume et sa déception sont légitimes face à cette absence de communication sur cette décision. Heureusement, d’autres éléments extra-sportifs sont venus atténuer cette déception puisque Mattéo arrivé dans son foyer le 30 juillet va désormais occuper une partie de son temps. Félicitations aux nouveaux parents et bienvenue à Mattéo.

Cela ne l’empêchera pas de continuer à officier sur les terrains en 2022-2023 avec dans un coin de la tête l’idée de rejoindre l’autre arbitre, licencié affectivement à Gabarret en PROD2 , Jean Lespès.

Un grand merci à Olivier pour son implication dans la vie du club de Gabarret qui t’en es reconnaissant en espérant que le niveau actuel ne soit qu’un palier dans ta carrière d’arbitre. »

Merci à toi Régis, je me joins à tous ceux qui au GAS et à Gabarret, expriment régulièrement leur reconnaissance pour tout ce que tu as fait et continue de faire au sein du GAS et pour le rugby.

Un grand merci aussi pour tes bonnes relations avec moi, ta sympathique coopération qui me permet de sortir de bons articles pour le plus grand  plaisir des lecteurs d’Actuarmagnacaise,  Sud-Ouest, et le Journal du Gers.

Olivier Dubouch

Olivier Dubouch

Lire l’article original