30 juillet 2021

Yves Goussebaire-Dupin, ancien maire de Dax, est décédé

L’ancien maire de la cité thermale, de 1977 à 1995, est décédé la nuit dernière. Le successeur de Max Moras allait fêter ses 91 ans. A l’origine de la communauté de communes du Grand Dax, il était aussi un passionné de peinture. Lire l’article original

L’ancien maire de la ville de Dax, Yves Goussebaire-Dupin, est mort dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 juillet. Ce passionné de politique et d’art s’est éteint alors qu’il allait fêter ses 91 ans prochainement. Pharmacien de profession, conseiller municipal, il est ensuite devenu maire, conseiller régional et sénateur. Le maire actuel de la ville, Julien Dubois, lui rend hommage ce jeudi dans un communiqué.

Un des artisans du Grand Dax 

Né le 19 juillet 1930, le successeur de Max Moras a effectué trois mandats comme premier magistrat de la cité thermale. Lors de ces mandats, de 1977 à 1995, il a réalisé plusieurs grands chantiers dans la ville de Dax. Yves Goussebaire-Dupin a piétonisé le centre-ville, mais il a aussi reconstruit les halles, victimes d’un incendie en 1979. C’est aussi sous son mandat que les thermes Jean Nouvel ont été construite.

En 1993, il a été l’un des artisans de la création de la communauté de communes du Grand Dax avec les maires de Saint-Paul-lès-Dax, Saint-Vincent-de-Paul et Narrosse. Vice-président du Conseil régional, conseiller général des Landes, Yves Goussebaire-Dupin a été élu sénateur des Landes du 25 septembre 1983 au 1er octobre 1992 où il siégeait dans le groupe de l’Union des Républicains et des Indépendants et où il était proche de Marc Castex, sénateur du Gers et grand-père de l’actuel Premier ministre. 

Artiste peintre après sa carrière politique

Homme politique, Yves Goussebaire-Dupin était également un homme de l’art, passionné de peinture et d’architecture. En 2010, il avait exposés ses toiles dans le musée Borda de Dax. Après ses années politiques, il avait réinvesti son atelier du centre-ville, sous les toits, tout près de la cathédrale. 

“Je l’avais eu au téléphone il y a quelques semaines pour lui proposer de participer à la réflexion sur le projet urbain Dax 2035. Il avait accepté avec enthousiasme, mais au dernier moment avait dû décliner en raison de son état de santé”, indique Julien Dubois dans le communiqué publié ce jeudi.La Ville de Dax et le maire Julien Dubois “présentent leurs condoléances les plus sincères à son épouse, à sa famille et à ses proches et saluent avec respect le parcours d’un élu au service de sa ville et de son territoire“. En hommage à Yves Goussebaire-Dupin, les drapeaux de l’Hôtel de Ville ont été mis en berne à Dax.

Lire l’article original