27 septembre 2021

Vieux-Boucau : “le gang des kidnappeurs de panneaux a encore frappé”

Il y a quelques jours, les deux panneaux “Vieux-Boucau” situés à l’entrée sud de la commune landaise ont disparu. Le maire pense que les voleurs les utilisent pour décorer ensuite leur intérieur. La commune est souvent victime de ce genre de vols : elle dépense 10 000€ par an pour tout remplacer. Lire l’article original

Alerte enlèvement : les deux panneaux “Vieux-Boucau” situés à l’entrée sud de la commune ont été kidnappés“. Ce vendredi 10 septembre, la commune a posté un message sur sa page Facebook. Elle explique, sur le ton humoristique, qu’une nouvelle fois Vieux-Boucau (Landes) a été victime d’un vol de panneaux de circulation. Ce n’est pas la première fois : chaque année, entre 50 et 80 panneaux ou plaques de rue disparaissent. Même si le maire en rigole un peu, il rappelle que ce sujet est à la fois très sérieux. La commune dépense chaque année 10 000 € pour tout remplacer.

Des panneaux… pour décorer sa maison

Pour le maire de la ville, comme indiqué dans le post Facebook, il y a de grandes chances que les voleurs œuvrent pour le “gang des décorateurs et décoratrices d’intérieur aux goûts étranges”. Selon Pierre Froustey, ce sont des vacanciers qui retirent les panneaux ou décrochent des noms de rues pour ensuite les exposer chez eux. “On a un palmarès des panneaux de rues qui sont à chaque fois retirés… La rue des Flibustiers, la rue des Chasseurs, la rue des Corsaires… On change ces panneaux presque chaque année.

La commune assure qu’entre 50 et 80 panneaux disparaissent chaque année. “Les gens veulent rapporter un souvenir d’un séjour qui s’est bien passé. Ils doivent les mettre dans leur salon ou leur chambre à coucher, dans les grandes villes. Mais il existe des posters pour décorer son intérieur!”, poursuit le maire.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

45 panneaux de rues volés en une nuit cet été

Pour le maire, ce sujet est avant tout un sujet sérieux. Ces panneaux servent en effet à la circulation, et surtout ces vols représentent un coût financier non négligeable pour la commune : environ 10 000 € chaque année. En en nuit cet été, 45 panneaux ont été volés à Vieux-Boucau explique le maire.

Le fait de voler des panneaux est en effet interdit : celui qui décroche le panneau ou le détruit risque jusqu’à deux ans de prison et 30 000 € d’amende, sauf si le dommage causé est léger. Le fait d’inscrire des choses sur les panneaux ou le mobilier urbain est puni de 3 750 € d’amende et d’une peine de travail d’intérêt général.

Lire l’article original