20 avril 2021

VIDEO – Le chanteur Flo Delavega se confie sur sa vie dans les Landes

Sa nouvelle vie en pleine forêt des Landes, son album solo “Rêveur Forêveur”, Flo Delavega se confie au micro de France Bleu Gascogne. Lire l’article original

Sa nouvelle vie en pleine forêt des Landes, son album solo “Rêveur Forêveur”, Flo Delavega se confie au micro de France Bleu Gascogne.

Invité de la Nouvelle Scène Aquitaine de France Bleu, Flo Delavega nous a fait découvrir son premier album solo “Rêveur Forêveur” et s’est confié sur sa nouvelle vie, loin des tumultes de la ville, en pleine forêt des Landes. Plus de 3 ans après l’arrêt du duo “Fréro Delavega” avec Jérémy Frérot, Flo Delavega s’est installé à Sabres, est devenu papa, s’est recentré sur la vie dans la nature puis a repris sa guitare pour préparer son premier album en solo. 

France Bleu Gascogne  : De bonnes raisons d’habiter dans les Landes

Flo Delavega : L’odeur des pins, les plages sauvages et les pastis landais.

Un endroit à faire découvrir

Les coins que je préfère ils ont un côté secret. Je dirais la plage de l’Espécier à Mimizan qui est un endroit magique.

Ton occupation préférée

J’aime beaucoup l’oisiveté. J’aime beaucoup me laisser aller et marcher en forêt, mais j’aime beaucoup aussi discuter.

Ton sport le plus cool

J’avoue que le surf m’est apparu comme quelque chose d’assez cool. La nature, les vagues, le soleil. 

Des souvenirs de feria

Première fois que j’ai fait une feria, j’ai fait les fêtes de la Madeleine. J’avais 19 ans. Je ne connaissais pas encore trop cette culture de l’apéro. Comme vous pouvez l’imaginer, je n’ai pas fait long feu !

Ton acte le plus insensé

Arrêter l’aventure des Fréro Delavega, c’était quelque chose d’assez insensé à cette époque là. Mais au final, ça m’a permis d’être encore plus qui je suis. 

Une bonne raison d’écouter ton album

Se découvrir soi même, découvrir quel est son rêve, en tout cas, c’est plonger en soi.

Tes artistes inspirants

Alain Souchon très inspirant. Manu Chao, évidemment, parce que ce n’est plus une surprise. Et puis ma chérie Natalia Doco.

Première fois à la radio

Première fois que je me suis entendu à la radio c’est sur France Bleu, c’est véridique avec “Sweet Darling”. À l’époque, on était avec Jérémy en voiture. Sur France Bleu Gascogne on avait entendu “Sweet Darling”. On avait mis le son à fond et ouvert les fenêtres.

Lire l’article original