24 juin 2021

Vidéo. Dax : défilé de camions et concert de klaxons pour les pompiers et les soignants

Certains ont cru à une manifestation, d’autres à un mariage tardif particulièrement tonitruant… Mais à voir le nombre de Dacquois qui s’étaient installés sur les trottoirs pour regarder passer les 35 … Lire l’article original

Comme l’an dernier, à la même date, Benjamin Patou a réussi à mobiliser les routiers pour organiser une parade de klaxons dans les rues de Dax, samedi 5 juin au soir, avant de rendre un hommage aux soignants

Certains ont cru à une manifestation, d’autres à un mariage tardif particulièrement tonitruant… Mais à voir le nombre de Dacquois qui s’étaient installés sur les trottoirs pour regarder passer les 35 camions mobilisés pour cet hommage aux soignants, mais aussi aux pompiers, forces de l’ordre et aux caissiers, on se dit que le message avait dû largement circuler via les réseaux sociaux.

Comme l’an dernier à la même date, Benjamin Patou, 17 ans et transporteur routier en devenir, avait lancé un appel sur son groupe Facebook Les routiers du Sud-Ouest pour organiser ce défilé plutôt sonore, jusqu’au parking jouxtant l’hôpital de Dax. Des soignants sont à leur tour sortis de l’établissement, et une ambulance a même tenté de faire entendre son deux-tons au milieu du concert de compresseurs de trompettes qui équipent les poids lourds.

Cette année, ils étaient 35 transporteurs à participer.
Cette année, ils étaient 35 transporteurs à participer.

Isabelle Louvier / « Sud Ouest »

« L’an dernier, 19 chauffeurs avaient participé, cette année, nous sommes 35, explique Benjamin, qui n’a pas encore son permis poids lourd mais qui a remonté le cortège à vélo pour faire des vidéos. S’il doit y avoir une troisième édition, nous allons devoir trouver quelque chose d’un peu plus grand ! »

Beaucoup d’enfants sont venus admirer les camions.
Beaucoup d’enfants sont venus admirer les camions.

Isabelle Louvier / « Sud Ouest »

En attendant, le jeune homme, passionné et toujours prêt à organiser des actions caritatives, imagine déjà un rassemblement, sur un week-end.

Sur le meme sujet

Lire l’article original