28 novembre 2021

US Dax : Pisano et Pilati poursuivent l’aventure

En attendant de compléter son staff technique pour la saison prochaine, après les départs du préparateur physique Pierre Lassus et de l’entraîneur des avants Stéphane Barbéréna, l’US Dax continue de c… Lire l’article original

Le centre et l’ailier se sont réengagés pour deux saisons avec les rouge et blanc

En attendant de compléter son staff technique pour la saison prochaine, après les départs du préparateur physique Pierre Lassus et de l’entraîneur des avants Stéphane Barbéréna, l’US Dax continue de construire son effectif pour l’exercice 2021-2022.

»> Retrouvez tous nos articles sur l’US Dax en cliquant ici

Et surtout de faire resigner les joueurs déjà présents au club. Après les prolongations du pilier Pieter Stemmet, du deuxième ou troisième ligne Lasha Lomidze, de l’ailier Julien Dechavanne, des 3e lignes Brice Ferrer et Arnaud Aletti, de l’ailier ou arrière Théo Gatelier, des demis de mêlée Sylvère Reteau et Simon Garrouteigt, du deuxième ligne Étienne Loiret et du premier contrat professionnel de Théo Trémeau, les rouge et blanc ont officialisé les réengagements de Victor Pisano et Alexandre Pilati.

Sur le meme sujet

US Dax rugby : retour sur les moments clés de la saison

US Dax rugby : retour sur les moments clés de la saison

Largement battus dimanche à Suresnes (33-15) lors de la dernière journée, les rouge et blanc ont terminé la saison à la sixième place de Nationale, à neuf points de la qualification. Une saison qui leur laissera des regrets. En voici les principaux tournants

L’Aveyronnais de 26 ans, régulateur de la ligne de trois-quarts rouge et blanche depuis trois saisons, a prolongé de deux ans. Blessé la saison dernière, il a été titulaire lors de 14 des 20 matchs de Nationale.

Autre joueur qui s’est réengagé pour deux saisons, l’ailier Alexandre Pilati. L’Ivoirien de 25 ans, longtemps blessé à la cheville cette saison et qui n’a pu disputer que cinq rencontres, entamera donc cet été une cinquième saison sur les bords de l’Adour.

Sur le meme sujet

Lire l’article original