18 mai 2021

Une mère, un fils, « La Petite Boucherie »

C’est une aventure pas banale que vit Florence Mileriou depuis quelques mois. Elle est bouchère avec son fils à Magescq. Lire l’article original

La Petite Boucherie, c’est une affaire familiale : Florence et son fils Jean-Baptiste ont ouvert une boucherie pour permettre aux habitants de Magesq, entre Dax et Vieux Boucau en allant vers l’océan, de trouver sur place de bons produits de boucherie locaux.

Avant de passer son CAP de boucherie avec son fils Jean-Baptiste-ils étaient assis l’un à côté de l’autre dans la salle d’examen-Florence a été électricienne et comptable. Mais ce métier l’attirait depuis longtemps et l’envie a été la plus forte.

Et Jean-Baptiste, le fiston
Et Jean-Baptiste, le fistonla Petite Boucherie

La boutique propose du bœuf de Chalosse, des volailles de Magescq, de la charcuterie locale, des plats cuisinés maison. Le miel, les huiles, les conserves sont par exemple tous issus du circuit court.  

La créatrice de la Petite Boucherie s’appuie sur le savoir-faire des producteurs locaux. Même si elle regrette l’arrêt de l’abattoir de Mont de Marsan, elle se sert maintenant aux abattoirs d’Anglet et d’Hagetmau, les plus proches de Magescq 

Lire l’article original