12 mai 2021

Une campagne téléphonique pour vacciner les plus de 75 ans dans les Landes

L’assurance maladie a lancé une campagne d’appel téléphonique en France, le 31 mars. Elle vise à faciliter la vaccination des plus de 75 ans, qui n’y ont pas encore eu accès. Dans les Landes, ils étaient près de 12.000 à ne pas avoir été vaccinés, fin mars. Lire l’article original

La Caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM) a lancé une campagne d’appel téléphonique en France, le 31 mars. L’objectif de ce dispositif, appelé “Aller vers”, est de faciliter la vaccination des plus de 75 ans, qui n’y ont pas encore eu accès. Dans les Landes, ils étaient plus de 12.000 à ne pas avoir été vaccinés, soit près de 42 % des plus de 75 ans, fin mars. 

Appeler les assurés un à un

L’assurance maladie appelle un à un tous les assurés de plus de 75 ans qui ne sont pas encore vaccinés. Elle leur envoie également des SMS. Cette campagne a pour but de les aider à prendre rendez-vous dans le centre de vaccination le plus proche de chez eux. 

“L’idée, c’est vraiment d’essayer de joindre les personnes qui seraient à la fois éloignés géographiquement des centres de vaccination mais qui seraient également en difficulté pour obtenir un rendez-vous”, explique Julien Méric, le directeur de la CPAM des Landes.   

“Ils sont la cible prioritaire de la stratégie vaccinale”

Les modalités d’accès aux rendez-vous se font par internet, via les sites Doctolib, Keldoc ou Maiia. “On cherche donc à les aider, voire même à se substituer à eux pour prendre le rendez-vous à leur place, avec leur accord bien-sûr, développe Julien Méric. Puisqu’ils sont aujourd’hui la cible prioritaire de la stratégie vaccinale nationale.”

Des réponses favorables

Pour ceux que l’assurance maladie n’arrive pas à joindre, parce qu’ils n’ont ni téléphone portable, ni ligne fixe, un courrier leur sera envoyé. Dans l’ensemble, “les réponses sont plutôt favorables”, assure Julien Méric.

Depuis le lancement de la campagne téléphonique, la vaccination des plus de 75 ans s’est accélérée. Près de 70 % d’entre eux ont reçu au moins une dose de vaccin dans les Landes, soit environ 35.000 personnes, à la date du 15 avril.

Lire l’article original