12 mai 2021

Une cagnotte en ligne pour sauver un boeuf béarnais dans les Landes

Une cagnotte en ligne a été lancée pour sauver Chouan, un boeuf de labour de l’écomusée de Marquèze à Sabres dans les Landes. À la retraite, l’animal âgé de 13 ans doit partir à l’abattoir. Lire l’article original

“Une retraite pour Chouan” est le nom d’une cagnotte en ligne lancée pour sauver un bœuf de l’écomusée de Marquèze à Sabres dans les Landes. À 13 ans, ce boeuf de labour, surnommée “le vieux Chouan”, est à la retraite. Il n’est plus possible d’utiliser la force du béarnais croisé blonde d’Aquitaine pour travailler dans les champs. Pour lui éviter l’abattoir, les salariés de l’écomusée ont décidé de lancer une cagnotte en ligne sur Leetchi

“Des bouches à nourrir”

Chouan est une bête imposante au pelage beige. L’animal mesure plus d’un mètre cinquante et pèse près d’une tonne

À la retraite, le vieux Chouan passe ses journées à se promener dans les près
À la retraite, le vieux Chouan passe ses journées à se promener dans les près © Radio FranceJustine Claux

Depuis qu’il ne peut plus travailler, son quotidien se résume à manger et se promener dans les près. Une retraite paisible pour ce vieux bœuf de labour. Mais son éleveur, Thomas Faure ne peut plus l’entretenir

“Autrefois, les paysans avaient une paire de bœufs pour travailler et quand la paire de bœufs ne pouvait plus travailler, il fallait en faire venir une nouvelle pour la remplacer, raconte Thomas Faure, également maraîcher à l’écomusée de Marquèze. Les bœufs qui ne travaillent pas sont des bouches à nourrir, ils prennent de la place, donc ils partaient à l’abattoir”

Vendre sa viande pour le remplacer 

Le vieux Chouan doit, lui aussi, partir à l’abattoir. La vente de sa viande permettra d’acheter une nouvelle paire de bœufs pour le remplacer. “Personne n’est content de cette situation parce qu’il fait partie de la famille, déplore l’éleveur. Mais pour l’instant, on n’a pas d’autres solutions pour acheter les nouveaux veaux qui remplaceront les bœufs à l’avenir.”

“C’est un animal très brave”

D’où l’idée d’une cagnotte en ligne lancée par Frédérique Dupas Fourcade, saisonnière et animatrice à l’écomusée de Marquèze. La jeune femme est très attachée à Chouan. “C’est un animal très brave et ça me fait mal au cœur de me dire qu’il puisse partir à l’abattoir, confie Frédérique Dupas Fourcade. On pourrait dire que Chouan est un bœuf comme les autres mais non, il est emblématique”.

Pour sauver l’animal, ils ont besoin de 5.000 euros avant le mois de juin. L’argent permettra d’acheter deux nouveaux bœufs et d’offrir des soins à Chouan pendant au moins un an. Pour l’instant, 192 euros ont été récoltés. 

Frédérique Dupas Fourcade et Thomas Faure de l'écomusée de Marquèze
Frédérique Dupas Fourcade et Thomas Faure de l’écomusée de Marquèze © Radio FranceJustine Claux

Pour faire un don, il faut se rendre sur le site de cagnottes en ligne Leetchi : lien ici

Lire l’article original