7 mai 2021

Une Boutique éphémère à l’Ehpad

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES   Jeudi après-midi, les résidentes et résidents  de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), du Clos Armagnac de  Cazaubon, étaient conviés au salon  pour assister à l’inauguration d’une Boutique éphémère. Cette boutique  proposait gratuitement des vêtements de très bonne qualité,  aux aînés qui vivent à l’Ehpad, et qui, à cause de […] Lire l’article original

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Fekkar Fadwa et Amélie Dauga

Fekkar Fadwa et Amélie Dauga

Jeudi après-midi, les résidentes et résidents  de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), du Clos Armagnac de  Cazaubon, étaient conviés au salon  pour assister à l’inauguration d’une Boutique éphémère.

Cette boutique  proposait gratuitement des vêtements de très bonne qualité,  aux aînés qui vivent à l’Ehpad, et qui, à cause de la Covid 19 n’ont pas pu refaire leur garde-robe.

Cette initiative est le fruit d’un  travail  scolaire de Fekkar Fadwa (18 ans), scolarisée à la Maison familiale et rurale de Barbaste située dans le département du Lot-et-Garonne.

Ce projet innovant réalisé par Fekkar Fadwa et sa camarade de classe Amélie Dauga (20 ans) a été pensé et concrétisé  dans le cadre de leur  formation baccalauréat professionnel « Services aux personnes et aux territoires ». La direction de l’Ehpad cazaubonnais de Korian a été très favorable à cette initiative.

C’est en présence de leurs monitrices  référentes, Marie-Pierre Sammartin, Pascale Daugé et  des responsables et animatrices de l’Ehpad que Fekkar Fadwa a inauguré la boutique.Elle a tout d’abord remercié  le personnel de l’Ephad qui l’a accompagnée dans cette réalisation, notamment  mesdames  Lefevre, Blemond, Leroux :

«  Elles m’ont permis de donner jour à ce projet, et sans elles, je n’aurais rien pu faire. »

Après avoir remercié ses monitrices référentes qui l’ont soutenue tout au long du projet,  Fekkar Fadwa a vivement remercié les partenaires qui, par leur disponibilité et leur générosité, ont contribué à la réussite de la boutique éphémère, notamment monsieur Mallet,  directeur  d’Emmaüs d’Agen, l’association humanitaire, d’entraide sociale (Afdas),  madame Barros, responsable du textile au Leclerc d’Eauze pour les vêtements , ainsi que la responsable du textile d’Intermarché de Cazaubon pour les cintres.

IMG_5149

Amélie Dauga a conclu ce temps de discours en s’adressant aux résidentes et résidents :

«  Vous devez sans doute vous demander ce que c’est! A,lors c’est une sorte de boutique où vous allez choisir des vêtements qui vous plaisent et les garder gratuitement car nous savons tous qu’à cause de la situation sanitaire vous n’avez pas pu refaire votre garde-robe. En espérant que vous trouverez votre bonheur. »

Pour cette première, et ce n’est que le début,  il y avait une soixantaine de vêtements  pour les  dames  et d’autres pour les hommes, notamment des tee-shirts, pantalons, pulls, vestes, blousons, jupes, chemises de nuit, écharpes…

Avec beaucoup de délicatesse et de disponibilité,   les hôtesses de la Boutique éphémère,  Fekkar Fadwa et Amélie Dauga, ainsi que Laura, animatrice de l’Ehpad,  ont accompagné les aînés dans leur choix de vêtements.

Les monitrices, Fekkar Fadwa, Amélie Dauga et le personnel de l’Ephad

Les monitrices, Fekkar Fadwa, Amélie Dauga et le personnel de l’Ephad

Lire l’article original