30 juillet 2021

Un milan noir, blessé au plomb, retrouvé sur une route des Landes

Le milan noir a été recueilli par les soigneurs d’Alca Torda, le centre de sauvegarde de la faune sauvage de Pouydesseaux. Après 10 jours de soin et une opération, le rapace est sauvé. Le milan noir, comme tous les rapaces, est une espèce protégée et donc interdite de chasse. Lire l’article original

Le milan noir a été recueilli par les soigneurs d’Alca Torda, le centre de sauvegarde de la faune sauvage de Pouydesseaux. Après 10 jours de soin et une opération, le rapace est sauvé. Le milan noir, comme tous les rapaces, est une espèce protégée et donc interdite de chasse.

Un milan noir a été retrouvé au bord d’une route, à Lagrange, à la frontière des Landes et du Gers, le mercredi 7 juillet dernier. L’oiseau a été rapatrié au centre de soins de la faune sauvage Alca Torda à Pouydesseaux. Le centre est financé par la fédération des chasseurs des Landes. Le rapace avait l’aile gauche cassé et des trous dans la peau et le plumage. La radio a révélé qu’il avait reçu trois plombs. Après 10 jours de soins au centre de soin landais et une opération chez un vétérinaire spécialisé à Toulouse, le rapace est tiré d’affaire. Il doit maintenant réapprendre à voler avant de retrouver son milieu naturel. La rééducation en volière devrait pendre trois semaines.

Un tir illégal

Le milan noir est une espèce protégée, comme tous les rapaces. Il est donc interdit interdit de la chasser. “En France, tous les rapaces sont des espèces protégées. Le milan noir est une espèce qui n’a pas une population très élevée même s’il est stable et en bonne voie” réagit Laura Labarthe, la responsable du centre de soin Alca Torda. Un signalement a été fait auprès de la fédération départementale des chasseurs qui condamne ce qu’elle qualifie de braconnage. Cependant, il est impossible de retrouver l’auteur du tir car le plomb n’est pas retraçable. Les soins de l’animal ont coûté environ 500 euros, pris en charge par la fédération des chasseurs landais via Alca Torda.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lire l’article original