30 juillet 2021

Tour de France dans les Landes : une mise au vert pour les coureurs

Voilà quelques jours qu’ils rongent leur frein. Au supplice dans la traversée des Pyrénées, les sprinters auront de nouveau droit au chapitre, ce vendredi 16 juillet, lors de la 19e étape qui conduira… Lire l’article original

Ce vendredi 16 juillet, la Grande Boucle traversera le département du nord au sud lors de la 19e étape. Un circuit plat, qui devrait convenir aux sprinteurs

Voilà quelques jours qu’ils rongent leur frein. Au supplice dans la traversée des Pyrénées, les sprinters auront de nouveau droit au chapitre, ce vendredi 16 juillet, lors de la 19e étape qui conduira les coureurs de Mourenx à Libourne. Un périple de 203 kilomètres sans la moindre « verrue ». On peut donc s’attendre à un sprint massif à l’arrivée, et peut-être, une nouvelle victoire de Mark Cavendish, un des hommes forts de cette Grande Boucle.

Longue de 203 kilomètres, le parcours emprunte 90 kilomètres dans les Landes
Longue de 203 kilomètres, le parcours emprunte 90 kilomètres dans les Landes

Infographie Sud Ouest

Sur le meme sujet

Le Britannique aura aussi l’opportunité de consolider son maillot vert, solidement accroché sur ses épaules du côté de Saint-Sever. C’est en effet dans la cité du Cap de Gascogne, avenue du Béarn, au kilomètre 54, que se disputera l’étape volante destinée à attribuer des points pour la tunique verte. Il est cependant fort probable, qu’à ce moment de la course, une échappée de quatre ou cinq hommes se sera formée.

Sur le meme sujet

Un bon de sortie accordé par le peloton, qui entend bien profiter du bon air de la Haute Lande. Le scénario idéal pour le coureur de la Deceuninck-Quick-Step, qui a perdu pas mal d’adversaires en route, à commencer par les Français Arnaud Démare et Nacer Bouhanni ou le Slovaque Peter Sagan. Une étape de transition qui désignera, à deux jours de l’arrivée à Paris, le vainqueur du maillot vert. Celui du meilleur sprinteur.

Retrouvez tous les horaires de passage ici

Lire l’article original