28 février 2021

Tempête Justine : les Landes se préparent à des risques d’inondation

L’Adour moyen doit rejoindre la Midouze en vigilance orange. Une cellule de veille renforcée est en place à la préfecture. “Le Sdis a mis tous ses centres en alerte et augmenté ses effectifs”, a indiqué la préfète. De fortes rafales de vent, jusqu’à 120 km/h très localement sur le littoral, de la pluie et des risques de… Lire l’article original

De fortes rafales de vent, jusqu’à 120 km/h très localement sur le littoral, de la pluie et des risques de crues, des fortes vagues et des risques de submersion : les prochaines heures s’annoncent agitées dans les Landes avec le passage de la tempête Justine.

>>> Retrouvez notre dossier sur les précédentes inondations dans les Landes en décembre et janvier

Le département est déjà placé en alerte orange pour vagues-submersion et des risques de crue sur la Midouze. L’alerte aux inondations pourrait s’élargir dans la journée, avec le passage en orange de l’Adour moyen, a indiqué samedi matin la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer lors d’une réunion avec les maires landais dans le cadre de leur Assemblée générale.

La carte du site Vigicrues, ce samedi après-midi.
La carte du site Vigicrues, ce samedi après-midi.

Les pompiers en alerte

“Une audio-conférence est prévue dimanche matin, car nous allons avoir des pluies très importantes dans le week-end. Tout l’Adour moyen passera de manière effective en vigilance orange à partir de dimanche, ça sera déjà dans le bulletin vigilance de samedi après-midi. Concernant la Midouze, toutes les stations entre dimanche et lundi seront passées en vigilance orange également”, a annoncé la préfète.

Une cellule de veille renforcée est en place à la préfecture. “Le Sdis a mis tous ses centres en alerte et augmenté ses effectifs”, a aussi précisé Cécile Bigot-Dekeyzer. La préfète a fait la “demande de moyens de pompage supplémentaires car il y a, déjà ici où là, des remontées de nappe qui ont nécessité des opérations”.

“J’espère que la nouvelle vague ne sera pas aussi importante que fin décembre-début janvier, a ajouté la préfète. On verra.”

A Mont-de-Marsan, la Midouze poursuivait sa crue, ce samedi matin. Selon Vigicrues, “à Mont-de-Marsan, la hauteur ne devrait pas dépasser 5,40 m dans la journée de lundi.”

Le nombre des routes fermées dans le département, qui était monté jusqu’à 68 lors des précédentes inondations de décembre et janvier, va probablement gonfler lors des prochaines heures. Pour l’instant, 12 routes sont fermées dans les Landes.

Lire l’article original