21 juin 2021

Témoin de l’actu : “J’ai fait une belle aventure” raconte Laetitia, aventurière landaise à Koh Lanta

Après 27 jours d’aventure, Laetitia, aventurière landaise de Koh Lanta, a été éliminée du jeu vendredi 7 mai. Originaire de Pey, près de Saint-Vincent-de-Tyrosse, elle revient sur cette expérience hors du commun. Lire l’article original

Laetitia, Landaise de 37 ans aura tenu près d’un mois dans Koh Lanta, la célèbre émission de TF1. Sans confort, avec très peu de nourriture, et des épreuves sportives toutes plus rudes les unes que les autres, Laetitia a gardé la tête froide. Malgré la défaite du vendredi 7 mai, elle se dit fière d’être allée si loin.

“Sur le moment je suis déçue mais je pense que j’ai fait un beau parcours” explique l’aventurière landaise. “Le rêve se brise oui, mais j’ai fait mon rêve, j’ai fait mon aventure et je trouve que j’ai fait une belle aventure quand même”

Ce qui a été plus dur pour Laetitia sur l’île, c’est “l’adaptation avec des gens qu’on ne connaît pas”. La pluie, la nuit, le manque de nourriture passe en second plan pour elle : “on sait dans notre tête qu’il faut être fort, et qu’on a choisi de faire Koh Lanta parce que c’était notre rêve. Du coup mon cerveau s’est mis en mode off. Même si j’avais froid la nuit, si j’avais faim, ça a été dur les trois premiers jours mais au final j’ai fait avec”

Et pour le retour à la vie normale, après un mois d’aventure, la Landaise ne cache pas que ça a été compliqué : “quand j’avais des coups de mou sur Koh Lanta je pensais à tout ce dont je rêve dans la vie de tous les jours, c’est-à-dire les sucreries, les barres de chocolat parce que je suis très gourmande. Et du coup quand je suis rentrée à la maison, j’ai été boulimique de chocolat, mais la balance m’a vite rappelée à l’ordre ! On est tellement privés de nourriture là-bas que quand on rentre, on mange à n’importe quelle heure de la journée, on a toujours faim, on se réveille la nuit. Pour se réadapter à la vie normale, moi j’ai mis environ un mois”

Dans les Landes, les proches de Laetitia ont bien sûr tous suivis de près l’aventure. “Ils m’ont dit qu’ils n’auraient pas pu faire ce que j’ai fait” raconte la Landaise. “Ils m’ont félicitée”. Dans le village, elle raconte à présent se faire reconnaître par des passants : “ils me disent tous ‘bravo vous avez été loin’ et c’est touchant et émouvant”. 

Lire l’article original