12 mai 2021

Tarnos : les usagers découvrent les trambus de la ligne 2

La ligne 2 de la Communauté d’agglomération du Pays Basque, entièrement rénovée, a été inaugurée ce lundi 26 avril. Une nouveauté qui va changer le quotidien des usagers. Lire l’article original

“Tarnos, ils nous refilaient souvent les vieux bus”, rigole Patricia. Ce lundi 26 avril, comme beaucoup d’usagers de cette ligne 2 de la Communauté d’agglomération du Pays Basque, elle a pu découvrir les nouveaux trambus.

On l’attendait depuis longtemps

“Nous on avait les bus pourris pendant qu’à Bayonne, ils avaient la climatisation, les prises pour charger les téléphones, continue-t-elle, en souriant. Ces trambus sont plus confortables, il y a également le wifi ; et ils roulent à 100% à l’électricité. “On est content, on les attendait depuis longtemps”, conclut Patricia.

Des prises, situées sous les sièges, permettent de recharger son smartphone.
Des prises, situées sous les sièges, permettent de recharger son smartphone. © Radio FrancePaul Sertillanges

“On verra dans peu de temps le bienfait de cette réalisation”, assure Michel, membre de l’association Tous (Tarnosiens, organisés, unis et solidaires) qui a milité pour que le trambus aille jusqu’à Tarnos. “C’est très dur de faire changer la mentalité des gens, poursuit Patrick, lui aussi membre de l’association, tout de suite, on prend la voiture !”

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour le moment, d’autres usagers craignent que le trambus finissent dans les bouchons, pendant les heures de pointe et pendant la période. “Là, ça roule bien, sourit Patricia, mais je pense que cet été, ça va coincer.”

Lire l’article original