20 avril 2021

Sud Landes. Liaison électrique du golfe de Gascogne : les maires font bloc

À l’occasion d’une réunion téléphonique organisée, mercredi 10 février au matin, avec la préfète des Landes, les maires de Capbreton , Soorts-Hossegor et Seignosse ont réaffirmé leur position … Lire l’article original

Refusant le tracé actuel, les maires de Capbreton, Seignosse et Soorts-Hossegor demandent à RTE de réfléchir à d’autres propositions

À l’occasion d’une réunion téléphonique organisée, mercredi 10 février au matin, avec la préfète des Landes, les maires de Capbreton , Soorts-Hossegor et Seignosse ont réaffirmé leur position commune et ont indiqué « partager les inquiétudes de nombreux habitants à propos du projet d’interconnexion électrique France-Espagne mené par RTE », ont-ils fait savoir dans un communiqué.

Pour rappel, cette ligne 400 KV doit emprunter une voie souterraine sur ces trois communes de la Côte sud, car le franchissement du gouf par voie sous-marine n’est pas possible. Le tracé présenté par RTE emprunte des voiries existantes dans plusieurs secteurs urbanisés des communes de Capbreton et de Soorts-Hossegor. À Seignosse, le tracé privilégié ne traverse aucune zone urbaine et semble correspondre au fuseau de moindre impact recherché.

Pour autant, Pierre Pecastaings, maire, affirme sa solidarité envers ses homologues. Lors de l’entretien de mercredi, Patrick Laclédère, Christophe Vignaud et Pierre Pecastaings ont demandé à RTE « de réfléchir à de nouvelles propositions de tracés sur les communes de Capbreton et de Soorts-Hossegor, et de prolonger la phase préalable de concertation auprès des populations, avant que le projet ne soit soumis à enquête publique sous l’égide de la préfecture des Landes et du ministère de la Transition écologique ».

Lire l’article original