16 mai 2021

Sondage. Rugby/Nationale : l’US Dax va-t-elle se qualifier pour les phases finales ?

Pourquoi l’US Dax va se qualifier Elle est sur une très belle dynamique : Trois victoires d’affilée pour la première fois de la saison (dont deux de rang à l’extérieur) et cinq s… Lire l’article original

Les rouge et blanc pointent en 6e position et sont revenus à trois points du top 4, à quatre journées de la fin. Vont-ils poursuivre leur remontée ? Éléments de réponse favorables et défavorables

Pourquoi l’US Dax va se qualifier

Elle est sur une très belle dynamique : Trois victoires d’affilée pour la première fois de la saison (dont deux de rang à l’extérieur) et cinq succès sur les six derniers matchs. Dont l’ancien leader Nice, Narbonne (4e) ou à Bourgoin (7e). Avec 20 points pris depuis fin février, c’est la meilleure équipe de Nationale sur cette période, avec Massy (4 victoires et 2 défaites), devant Albi (19 points). Et l’USD a également inscrit – comme quasiment toutes les équipes hormis Narbonne et Tarbes – quatre points « règlementaires » suite à des décisions de la Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion (DNACG).

Sur le meme sujet

Elle possède un calendrier favorable : L’US Dax va disputer deux matches à domicile et deux à l’extérieur, comme Massy. Mais après le leader Bourg-en-Bresse ce samedi 17 avril, qui a perdu deux de ses quatre derniers matchs, les joueurs de Jack Isaac affronteront des équipes sans grand objectif, Aubenas (12e), Cognac-Saint-Jean-d’Angély (10e) et Suresnes (11e), trop loin pour rêver de phases finales et pas concernées par la relégation, tout le monde étant maintenu. Albi doit encore se déplacer quatre fois et si Narbonne reçoit à trois reprises, ce sera face à trois adversaires directs. Certains concurrents vont forcément perdre des points.

Titre

Crédit photo : Infographie Sud Ouest

Elle n’a pas de pression : L’US Dax ne fait partie des gros budgets de la division et partait dans l’inconnue avec la création de cette Nationale. Elle visait le top 6 en début de saison – « ce qui reflète notre niveau », dixit le président Benoît August – et elle revient de loin, après avoir compté dix points de retard sur le top 4 il y un mois. Nice et Bourg-en-Bresse, en tête toute la saison, Albi, Massy – meilleures équipes de Fédérale l’an dernier – ou Narbonne, font partie des gros budgets, veulent rapidement retrouver le monde professionnel et n’ont pas le droit de se louper. La pression sera plus forte sur leurs épaules.

Pourquoi l’US Dax ne va pas se qualifier

Titre
Les Dacquois de Jack Isaac devront se méfier de certains de leurs adversaires n’ayant plus rien à jouer, ni qualification, ni relégation.

Crédit photo : Isabelle Louvier / «Sud Ouest»

Elle n’est pas maître de son destin : Les joueurs de Jack Isaac auront beau faire un sans-faute lors des quatre dernières journées, même avec des succès bonifiés, cela pourrait ne pas suffire pour rejoindre le top 4. Albi et Narbonne peuvent également remporter toutes leurs rencontres et Bourg-en-Bresse et Nice ont suffisamment d’avance pour se permettre quelques faux-pas. Et dépendre de ses adversaires n’est jamais une bonne chose.

Elle a été contre-performante face aux gros : Une victoire ce week-end contre le nouveau leader Bourg-en-Bresse améliorerait les statistiques. C’est surtout capital pour toujours croire à la qualification. Mais le ratio face aux concurrents direct sera quoi qu’il arrive négatif cette saison et aura coûté cher. Si l’USD a récemment battu de peu Nice (24-22) et Narbonne (19-13), elle s’est inclinée contre les Audois à l’aller (48-10), à Massy (31-17) et à deux reprises contre Albi (21-6 et 21-22). Elle se retrouve donc derrière ses trois principaux concurrents au goal-average particulier. L’USD a, par ailleurs, laissé trois fois le bonus offensif à ses adversaires. Les bonus, c’est un des autres problèmes des rouge et blanc, qui n’en ont décroché que trois, contre neuf pour Massy ou huit pour Narbonne et Albi. Et dans cette lutte, chaque point comptera.

Titre
Suite à des défaites contre ses trois principaux concurrents, Narbonne, Massy et Albi, Dax se retrouve derrière ces équipes au goal-average particulier.

Crédit photo : Isabelle Louvier / « Sud Ouest »

L’enchaînement des matches et le peu de rotations : Avec ses matchs en retard du début de saison, l’USD connaît un calendrier plus surchargé que ses adversaires. Elle enchaîne actuellement un deuxième bloc de cinq matches. Et les jambes commencent à tirer car peu de changement sont effectués sur certains postes. Et l’effectif n’est pas extensible, avec plusieurs blessés de longue date (Helmbacher, Dréan, Kelenjeridze, Garrouteigt, Pilati, Prat). Cela pourrait être décisif en fin de saison, même si certains absents devraient ramener prochainement un vent de fraîcheur, comme Berchesi ou Dechavanne à Chambéry.

Sur le meme sujet

Lire l’article original