13 avril 2021

Saint-Pierre-du-Mont (40) : la galerie commerciale du Grand Moun doit fermer

Avec ses 27 000 mètres carrés, la galerie commerciale du Grand Moun est concernée par la fermeture administrative décidée par le gouvernement pour enrayer la pandémie de la Covid-19. L’hypermarché reste ouvert. Au Grand Mail à Saint-Paul-lès-Dax, c’est l’incertitude. Même s’il lui a été difficile d’interpréter le… Lire l’article original

Même s’il lui a été difficile d’interpréter le communiqué de presse édité par le ministère de l’Économie en attendant le décret d’application, le directeur du Grand Moun, Fabien Bornancin, à Saint-Pierre-du-Mont, dans l’agglomération de Mont-de-Marsan, a décidé de fermer la galerie commerciale à partir de samedi 30 janvier au soir.

Cette galerie serpente en effet sur 27 000 mètres carrés desservant 65 boutiques. Elle se situe donc au-dessus de la surface limite de 20 000 mètres carrés pour les grandes surfaces non alimentaires annoncée par Jean Castex vendredi soir.

Ludovic Plasencie, cogérant du Bistrot du Grand Moun
Ludovic Plasencie, cogérant du Bistrot du Grand Moun  © Crédit photo : Photo OF

“C’est une catastrophe” pour Ludovic Plasencie et Roberto Danelli, cogérants du Bistrot du Grand Moun qui propose des plats à emporter pour déjeuner et des boissons et snack à tout heure.

“Dans les gros, il y a les petits qui trinquent”

Christine, gérante de la boutique Tacoa à tes pieds
Christine, gérante de la boutique Tacoa à tes pieds  © Crédit photo : Photo Thibault Toulemonde

“C’est un coup de massue” pour Christine, gérante de la boutique de chaussures femmes et enfants Tacoa à tes pieds, située dans la galerie du Grand Moun. “On nous a fait repousser les soldes et maintenant, on doit fermer. Ils veulent tuer nos trésoreries. Dans les gros, il y a les petits qui trinquent”, dit-elle.

Les clients se pressaient très nombreux ce samedi, attirés par les soldes et repoussés à l’intérieur par le mauvais temps.

L’incertitude au Grand Mail

Au Grand Mail à Saint-Paul-lès-Dax, le deuxième plus grand centre commercial du département, c’est en revanche l’incertitude. Son directeur, Philippe Jacquemain, “n’en sais pas plus”, comme il l’indiquait ce samedi après-midi. “On est dans les normes qui nous permettent d’ouvrir car on a une galerie hors alimentaire qui fait moins de 20 000 mètres carrés. On attend un retour de la préfecture pour connaître les modalités”, auxquelles évidemment il “s’adaptera”.

Lire l’article original