15 avril 2021

Saint-Pierre-du-Mont (40) : condamné pour avoir tiré dans un abribus la veille de Noël

Il est 17 heures, ce 24 décembre 2019, quand une détonation est entendue dans une rue de Saint-Pierre-du-Mont, à proximité d’un établissement scolaire. Ce sont d’ailleurs deux lycéennes qui do… Lire l’article original

L’homme a notamment été condamné à six mois de prison avec sursis et une interdiction de port d’arme pendant cinq ans

Il est 17 heures, ce 24 décembre 2019, quand une détonation est entendue dans une rue de Saint-Pierre-du-Mont, à proximité d’un établissement scolaire. Ce sont d’ailleurs deux lycéennes qui donnent l’alerte et appellent les policiers. Sur place, un homme de 50 ans est interpellé sans résistance. Il est à côté du panneau de l’abribus qui présente un impact de balle. Il indique porter une arme à feu revolver. Une centaine de projectiles est retrouvée chez lui.

Mardi 24 février, devant les juges montois, l’homme, suivi par l’Union départementale des associations familiales (Udaf), explique avoir voulu décharger son arme. « Je ne peux le faire qu’en tirant. Généralement, je le fais dans les bois mais là, je devais aller chez mon beau-frère. » La présidente d’audience ajoute que le père de famille est ivre, sous traitement de substitution aux drogues dures.

Interdiction de port d’arme

L’arme, achetée dans une armurerie à Mont-de-Marsan, n’est pas déclarée. L’homme a déjà été condamné pour port sans motif légitime d’une matraque télescopique en 2017. « L’incarcération a été un véritable électrochoc. Il ne boit plus depuis huit mois », indique son avocate, Me Manon Valentini.

Six mois de prison avec sursis probatoire pendant deux ans sont requis par le parquet montois, avec interdiction de port d’arme pendant cinq ans. Les juges ont suivi en tout point les demandes du ministère public. Le prévenu est aussi condamné à payer 2 268 euros au titre du préjudice matériel à la mairie de Saint-Pierre-du-Mont.

Lire l’article original